Partagez|
Kujo Nozomi [En cours] gghVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Hybride Modératrice

avatar
Nozomi Kujo

Messages : 18
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 26/12/2014
Localisation : Loin des ennuis owo

Feuille de l'esprit
Level: 42
XP:
2145/3400  (2145/3400)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Kujo Nozomi [En cours] ggh Mar 30 Déc - 1:28


Présentation



    ♥ Nom : Kujo ♥ Prénom : Nozomi♥ Âge : 96 ans (pas plus de 17 an apparence♥ Race : Mod soul (hybride Shinigami)♥ sexe : Femme♥ Orientation sexuelle : Pervers ...♥ Rang : au choix du staff ♥ Personnage de l'avatar : Nozomi kujo ? à moins qu'on m'ai mentis ? o-o









❝ Description mental : ❞



Kujo Nozomi, Kujo Nozomi ... Ce nom résonnait au tréfonds de mon être. Pourquoi ce nom ? Qui était cette Nozomi ?  Qui étais-je ? Pourquoi étais-je ? Moi, Kujo Nozomi ... C’était moi ? Perdu dans le noir, j'étais perdu dans l'obscurité la plus total, le néan. Je n'avais pas de bût, du moins j'avais entendu tout au long de ma longue torpeur que j'avais .. été conçu pour me battre ? Conçu ? Fabriquée ? J'avais donc été fabriquée ? Un produit synthétique issu de je ne savais quel alchimie ou quel expérience ?

J'avais aussi entendu appellation "Mod Soul", c'était ce que j'étais ? une de ces "Mod soul" ? Je ne savais pas à quoi cela correspondait, même si je l'avais presque en tête, mais toutes mes pensées me fuyaient. Pourquoi je ne me souvenais de rien ? Pourquoi je ne savais rien ? Peu être me suffirait t'il d’écouter pour entendre la réponse ? J’écoutai donc ... J'écoutai, mais n’entendais que le son d'une sorte de bourdonnement, lointain, étouffé. Je devais être enfermée quelque part, je baignais dans quelque chose, un liquide ? Ça devait être ça, je me sentais légère, en apesanteur, je devais effectivement baigner dans un liquide, enfermée quelque part .. dans une cuve ? Je cherchais, je cherchais encore, tout me revenais peu à peu alors que je m’éveillait doucement en fouillant dans mon esprits ressassant et m'efforçant de classer toutes les informations qui m'arrivaient en tête d'un coup et qui me submergeaient. Des images, un savoir, des souvenir, des émotions, tout arrivait en moi, dans ma tête. Je me rappelais, je savais tout ce qui avais été dit autour de moi et même plus.

J'étais Kujo Nozomi, la première création du projet "Spearhead", une "Mod Soul" crée pour me battre contre les Hollow. J'avais été crée à l'image d'un Shinigami. J'étais donc bien une création synthétique ... Cependant "j'étais" donc je vivais, je le sentais, j'étais vivante, je pensais et je ressentais des choses. Et la première chose que je ressentis était ce pourquoi on m'avais fabriquer, je voulais savoir si des Hollow menaçait des gens et s'ils avaient besoin d'aide, de la bienveillance ? De la gentillesse ? Peu être ... ou peu être juste l'instinct de protection que l'on m'avait ordonner. Cependant, ceci disparu bientôt au fond de moi pour laisser place à autre chose. Un sentiment bouillonnant tel un feu dans mon cœur, irradiant tout mon corps de ses flammes ... de la colère ?

J'étais en colère ? Oui, en colère d'avoir été enfermée ici, la colère d'avoir été crée, de n'être qu'un produit synthétique. Pourquoi ? Pourquoi m’infligeait t'on cela ? Est ce que mon existence était si insignifiante pour qu'on me range ici comme un sabre dans un placard ? ... Peu à peu cette rage se transformai en tristesse, la peine de ne pas avoir de réelle passé, de ne rien avoir connu d'autre que cette pièce sinistre et cette cuve dans laquelle je flottait depuis ... je ne savais même pas depuis combien de temps je flottait ici ... si ... Je le savais, 96 ans. Toutes ces émotions, ces raisonnements étaient là et bien là. Je pensais, je vivais ... non, pas encore .. Je ne vivais pas encore, pour vivre il allait falloir que je sorte d'ici et que je gagne ma liberté par moi-même, puisque personne n'avait consentis à me la donner. ils allaient m'entendre une fois sortie, les Shinigami !






[/size]
❝ Description Physique  : ❞




Mon cœur battait plus fort, je le sentait dans ma poitrine. les images, toutes là. D'abord un objet, sphérique, de couleur rouge. Cette sphère a peine de la taille d'une bille, je m'en rappelais, c'était moi. J'étais l'âme contenu dans cette sphère, mais je le savais, cela faisait longtemps que je n'avais plus cette apparence. On m'avais donner un corps, oui, je m'en souvenais, je me voyait, comme si je m'observais moi même dans mon propre rêve. Je n'étais pas entièrement synthétique, mon esprits avait été conçu avec une part de celle d'un Shinigami. J'étais en fait une partie de mon propre créateur ...

Ma sensibilité était revenu, je sentait le liquide tiède sur ma peau. Peu à peu, j'arrivai à bouger les doigts, doucement dans un premier temps. Puis je serrai les poings, de plus en plus fort. Je bougeai les bras, les coudes, les épaules. Puis se fut au tour des jambes, genoux, puis les pied, tout répondait, j'étais bien vivante, dans un corps humain.

Je distinguai enfin quelque chose, une lueur rosé, douce, trop diffuse et faible pour que ce soit ce que mes yeux percevait directement. J'avais donc les yeux fermer. Je les ouvris doucement et distinguai mieux, quoi qu'un peu flou ce qui m'entourait. Mes yeux n'avaient encore jamais servis, j'avais du mal à voir, d'autant que le fait que je sois dans un liquide enfermée dans une cuve n’arrangeait rien ... Cette pensée me rappelai brutalement quelque chose, de même qu'une désagréable sensation .. d'étouffement ?! J'étais en train de me noyer ! Je ne pouvais évidement pas respirée dans cette cuve ! Habituellement, mon corps en someil n'avait pas besoin d'oxigène pour vivre, mais maintenant que j'étais consciente ... Paniquée, je me mis a pousser sur la vitre, à la frapper en essayant de la cassé, mais mon corps tout juste éveillé et mis en marche n'avait pas la force de briser cet épais vitrage.

Paniquée je regardai la pièce plongée dans l'obscurité, j'étais seule et les autres cuves aligner autours de moi étaient pleine d'autres personnes, pas encore éveillé si j'en jugeais par l’absence de mouvement. Alors c'était comme ça ? J'allais mourir alors même je venais juste de prendre conscience de mon existence ? Je suffoquai a présent, je voyais plus flou encore que tout a l'heure. Mes forces m'avaient quitter, alors je m'étais résignée. Cependant mon subconscient ne semblait pas de cet avis car une image m'arrivai en tête, un phrase. Étouffer par le manque d'aire je réussi toutefois à prononcer mes premier mots, noyés dans le liquide rosâtre alors que je posais ma mains tout juste sensible contre le verre chaud.

[/size]
Hadō no ichi : shō !


Une forte pression fût exercé contre le verre, qui se brisai en millier d’éclat sous la pression. Le liquide physiologique se déversai au sol, moi-même tombai lourdement hors de la cuve. Je toussai, crachai une grande quantité de ce liquide rosâtre que plus jamais je ne pourrais voir de ma vie. Mes oreilles se débouchèrent aussi, le bourdonnement que j'avais entendu plus tôt semblait être plus fort, plus distinct. C'était le générateur qui alimentait les cuves, je le savait .. comment ? Parce que toutes ces connaissances avaient été insufflées en moi, tout comme cette technique de Hadō qui venait de me sauver la vie ainsi que beaucoup d'autres choses. J'en savais tant sur ce qui m'entourait, mais si peu sur moi-même ...

Je me mise à genoux respirant doucement mes premières bouffées d'aire, fixant le sol, je voyais mon reflet dans le verre. Une jeune femme à l’apparence plutôt singulière. les cheveux d'un verre émeraude, coupés court. Ce visage était si fermé, si sérieux et ces yeux luisant d'un violet sombre. Ce visage, c'était le mien, Kujo Nozomi. Je me relevai et vis le reste de mon corps dans ce qui restait de la cuve encore entière. Je n'étais pas très grande, j'aurais dit à vue de nez un mètre cinquante huit ? Je n'avais pas encore bien la notion des choses, tout était très flou. Je n'étais pas bien épaisse non plus, probablement ces longues année d'isolement et d’enfermement que mon corps avais dû subir. Je me sentait si frêle, si fragile. Je n'avais pas très chaud non plus ... J'étais bien évidement nue, rien de plus normal, je sortais de ma cuve. Et bien sur aucun vêtement n'avais été préparés, ma sortie n'avais pas été prévue ? ... Bien sur que non, je m'étais réveillé de mon propre chef ... Un nouveau souvenir s'affichai dans mon esprits, datant d'il y avait peu ... Me secouant d'un important frisson d'effroi ...







❝ Histoire : ❞




Je sentais mon sang se glacer, je me souvenais de la dernière chose qui avait été dite dans cette pièce avant que je ne me retrouve seule et que je ne commence mon éveil. La chambre des quarante six avait ordonner la destruction des Mod soul, il voulaient tous nous tué ! Ils avaient juger notre existence amorale et ils jugeaient plus morale que ça de nous supprimer, alors que nous étions en vie ?! Je regarda autour de moi, paniquée, il n'y avais personne et j'étais en vie, libre de corps et d'esprits, je devais m’enfuir, loin, avant qu'ils ne tombent sur les débris de ma cuve. Nul doute qu'ils me feraient la chasse dès qu'il s’apercevraient que je m'étais enfuie !

Je regardai autour de moi, réfléchissant à deux cent à l'heure, j'avais toutes les connaissances pour m'en sortir, elle étaient là quelque part dans mon esprits, il suffisait de les trouver. Je me souvenais, j'étais à la Soul Society, dans le bâtiment de la division de recherche et développement. Il fallait que je trouve la sortie, et vite. Guidée par mon instinct et sûrement des connaissances instinctives, je m'arrêtai un moment et me retournai. Observant chaque cuve, les unes après les autres. Tout ces mod soul, je savais qu'ils étaient en vie eux aussi, tout comme moi. Ils ne pouvaient pas s'éveiller d'eux même pour le moment contrairement a moi parce que j'avais quelque chose de spécial dont je ne me rappelais pas. Ils allaient tous mourir ... sans même savoir qui ils étaient ni même pourquoi il étaient et ne devaient plus être. Je me retournai le visage fermer, je sentais des larmes couler sur mes joues, mes première larmes, pour tout mes frères et sœur que j'abandonnais ici devant la mort pour sauver ma propre vie.

Je franchis donc la porte du labo en me plaquant immédiatement au mur de gauche en levant les yeux vers la caméra juste au dessus de moi. Mon instinct me guidait bien, contrairement à moi il savait ou il allait lui. Je savais par contre que ce bâtiment était peu gardé, peu de bâtiment étaient réellement gardés au seins du Sereitei, il était impensable pour les Shinigami que des intrus puissent s'introduire dans leurs domaine impénétrable et imprenable.

Cela arrangeait bien mes affaires, j'étais relativement tranquille pour le moment. Sortie de la sombre sale de laboratoire, je me trouva dans un couloir tout aussi sombre. Ce bâtiment continuait en profondeur, je devais me trouver dans un laboratoire en sous sol. Le couloir derrière moi, puis celui de gauche, puis l'escalier menant à l'étage supérieur ... trop dangereux, je pouvais tomber sur un Shinigami en route ou même être vue par les caméra. L'aération était ma seule chance de sortir d'ici discrètement. Je cherchai une conduite dans le sombre couloir mal éclairé et tombai sur une grille, tout juste assez grande pour m’accueillir, comme quoi être fine n'avait pas que des inconvénients.

Je retirai doucement la grille et me faufila dans l’étroit conduit en prenant soin de refermer derrière moi. Si j'avais vue juste, les conduits me mèneraient directement à l’extérieur. Je rampai en silence, prenant mon temps. Je devais me dépêcher malgré tout, car tôt ou tard les Shinigami allaient s’apercevoir que je n'étais plus dans ma cuve et lorsque ce moment arriverait je serais plutôt mal partie. Cependant, trop me pressée et faire un boucan du diable n'était pas mieux, je devais tout autant restée discrète pour m'en sortir, et plus que tout, libre.

Je rampai un moment ainsi, avançant au juger. Je commençai à fatiguée bien vite, mon corps n'était pas encore habitué à l'effort et ces conduit ne me permettaient que de pousser sur mes jambes pour avancer, un exercice qui commençait à devenir pesant. Fort heureusement je ressentis une sensation agréable dans mon dos, un courant frais, comme une caresse. De l'aire frais, l'extérieur n'était plus très loin. En sueur, essoufflée et les jambes en feu, je continuai à avancer avec une ardeur redoubler, j'étais si proche de la liberté que j'en aurais presque pleurée. Ceci-dit je savais que ce n'était qu'un pas vers la véritable liberté et qu'il allait encore falloir faire des efforts et prendre des risques pour y arriver.

Ma détermination ne faiblissait pas, il ne le fallait pas, c'était ma vie qui était en jeu et même si les autres me considérait comme du matériel je tenais à mon existence. J'avais bien l'intention de m'y accrocher de toutes mes forces. Bientôt ma tête rencontrai la grille de sortie, la heurtant doucement. J'avais ralentis à l'arrivé, car bien qu'avançant à reculons j'arrivais à peu près à me situé. Je me stoppai et tendis l'oreille un moment ... il n'y avait pas un bruit, juste le silence et le peu de lumière qui indiquait que la nuit semblait être tombée depuis un moment. C'était une aubaine, l'obscurité me camouflerais mieux et le sommeil avait déjà du emporter nombre de potentielles obstacles en Shiakusho qui pourrait se dresser sur ma route. Je poussai donc doucement sur la grille avec ma tête, poussant sur mes talons pour arriver à la faire sortir de son logement. J'y parvint sans mal et la plaque de métal tombai sur le sol, m'indiquant la voie libre.

Je sortie enfin de l’étroit conduit et tombai au sol aussi, la conduite semblait logiquement avoir été creusée dans le mur à une certaine hauteur pour éviter les infiltrations d'eau en cas de pluie, cependant ce n'était pas suffisamment haut pour que je puisse me casser quelque chose. Je me redressai rapidement et remis la grille en place avent de me retournée dos au mur et d'observer les alentours calme et silencieux. Je levai les yeux au ciel et vis la voûte céleste pour la première fois de mon existence. Les étoiles, la lune ... un ballais de lucioles brillantes dans l'obscurité nocturne. Je respirai à plein poumon une bouffé d'aire frais, j'étais dehors, vraiment dehors. Je ressentie une profonde joie mêlée de satisfaction d'être parvenue à franchir cette étape de mon évasion. Ceci dit, cette joie fût de courte durée, car je savais bien que le plus difficile était encore à venir.

Je savais ou aller. Le monde des humains était le seul endroit ou je serais à peu près en sécurité. La soul Society voulait ma mort, le Hueco Mundo aurait été une bonne solution aussi, les Hollow bien qu'étant mes ennemis ne seraient guère intéresser par un être ne dégageant aucun Reiatsu. Cependant j'avais une constitution humaine, même si elle restait bien plus forte parce que synthétique. Par conséquent j'avais des besoin, comme la nourriture et l'eau, que le Hueco mundo ne pouvait me fournir. Finalement le monde humain était vraiment le seul endroit durable pour tenter de profiter de ma vie.





[/size]



❝ Derrière l'écran ? ❞



Nom : Nozomi .... Ouai, je me joue moi même 8D
Âge : 96 ans, vous écoutez ce qu'on vous dit ? Surprised
Comment nous avez-vous connu ? Bah on m'a crée et je suis tomber là o-o (On m'y as mener :3)
Comment trouvez-vous le forum ? ... Blanc Very Happy
Présence : (9/10)
Double compte : Nein
Expérience en rp : J'ai administrer sur plusieurs fofo de toutes sortes, manga ou non.Je n'ai par contre qu'une seule expérience sur bleach .. j'étais Admin >w<






_________________

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 5 Staff

avatar
Masatsugu Kioku

Messages : 463
Reiatsu : 100
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 24
Localisation : en générale a l’académie

Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
536/10000  (536/10000)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Kujo Nozomi [En cours] ggh Sam 3 Jan - 14:16

je valide au niveau 85.
comme vue inCB, ton niveau est diviser par deux car ton personnage nés que la moitié d'un shinigami. une fois l'autre moitié assimiler tu reperdra la totalité du niveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://soulofeternity.forumactif.org/
Kujo Nozomi [En cours] gghVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Of Eternity :: Avant-Rpg :: Présentations :: Acceptée-