Partagez|
♜ Belladone Ispaghul [■■■□ 90%] gghVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Belladone Ispaghul

Messages : 1
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 10/02/2015

MessageSujet: ♜ Belladone Ispaghul [■■■□ 90%] ggh Jeu 12 Fév - 18:24

Copyright Arrogant Mischief
BELLADONE ISPAGHUL

  « L’amour est un terrifiant privilège  »


 

۞ NOM : Ispaghul
۞ PRÉNOM(S) : Belladone
۞ AGE : Indéterminé
۞ SEXE: Femelle
۞ RACE: Arrancar
۞ ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuelle
۞ GRADE SOUHAITER : Le plus haut Razz


۞ AVATAR : Uzumaki Karin ( Naruto Shippuden )
۞ NIVEAU RP : Je tente un nouveau style d'écriture à la première personne du singulier, nous verrons bien se que ça donne. Personnellement je suis plutôt longue à répondre au Rp, mais j'ai une excuse du médecin. Je suis atteinte de Flemmingite aigüe !

 
PSYCHOLOGICAL CONFESSIONS

Décrivez ici le caractère de votre personnage. Profitez de cette section pour décrire les particularités physiques de votre personnage, sa tenue vestimentaire, tatouages, cicatrices etc...
15 lignes (223 mots) sont fortement conseillé !


STORYLINE OF THE CHARACTER

{Salutations tout le monde.
Je vous souhaite la bienvenue dans le sujet de ma présentation, vous allez dans quelques minutes avoir le plaisir de lire la merveilleuse histoire de ma vie… et aussi de ma mort. Faites comme à la maison, mettez-vous à l’aise, enlevez vos chaussures, allongez-vous confortablement dans le canapé, attrapez le paquet de pop corn sur la table basse et Mesdames, Messieurs, appréciez la lecture. Attention ça tourne !
}


Hey je me présente, je m’appelle Belladone, Belladone Ispaghul et je suis une Arrancar vivant dans le Hueco Mundo. Vous devez vous demander ce qu’est un Arrancar et où se trouve le Hueco Mundo. Pas de panique je vais tout vous raconter, mais avant ça, commençons par le début.


Beginning

Autrefois, quand j'étais encore vivante, je vivais dans une belle petite ville proche d'Osaka. Mes parents travaillaient dur pour faire entrer de l’argent à la maison, on n’était pas spécialement pauvre, mais on n’était pas riche non plus, disons qu’on était moyen. Mon frère de treize ans mon ainé était toujours à mes petits soins, je pense qu'il devait souffrir du « sister complexe » c'était assez oppressant, il me surprotégerait toujours trop a tel point qu'il faisait fuir tous les garçons de mon âge, à cause de lui je n'ai pas pu avoir un copain au collège et j’espère cependant trouver le grand amour au lycée, comme toute les jeunes filles de mon âge. Mais bon, je l'aimais quand même beaucoup, il était très intelligent, doux et extrêmement gentil avec une attitude enfantine qui le discréditait à chaque fois qu'il essayait de me faire la morale.

Out of the Past

« Ne pleure pas… je suis là. Je serai toujours avec toi. Quoi qu’il arrive, je te protégerai. Quoi qu’il advienne… »

Quand nos parents sont décédés suite à un accident d’avion, il a disparu des radars et c’est certainement écrasé quelque part dans l’océan pacifique, mon frère est devenu mon tuteur alors qu'il avait 23 ans. Du jour au lendemain il est devenu un homme mature et responsable, il sacrifia tout pour moi. Il était ce qu'on appelle un véritable génie, il fut le meilleur étudiant de tout le pays, il aurait pu aller dans n'importe quelle grande université, mais au lieu de ça à cause de moi, il a dû trouver un travail pour subvenir à mes besoins. Nos parents nous ont laissé quelques économies, mais cela ne suffisait pas pour nous nourrir, loger, payer nos études. Notre complicité ne cessa pas d'augmenter nous étions encore plus soudés qu'avant, mais voilà qu'un jour arriva ce que je craignais le plus au monde. La perte de mon frère adoré, la seule famille qui me restait et à qui je devais absolument tout. Il est mort petit à petit à cause d'un cancer à l'estomac, pendant une longue période de pluie. Il a plu sans s'arrêter jusqu'à la fin des funérailles. Depuis ce jour je déteste la pluie, elle me rappelle que de mauvais souvenirs, je me sens mal, mon cerveau tourne au ralentit et il m'arrive toujours des trucs désagréables. Juste avant de mourir mon frère m'a donné un téléphone à l'intérieur il n'y avait qu'un seul numéro d'une personne prénommé « Daisy », il m'avait dit que cette personne prendrait soin de moi quand il ne serait plus là.

« Tiens Bella, c’est un cadeau pour toi. Ce portable est relié à Daisy. Tu pourras le contacter à chaque fois que tu seras triste ou que tu auras des problèmes. C’est quelqu’un de gentil. Il t’aidera dès que tu en auras besoin. A partir de maintenant, Daisy sera toujours près de toi… à ma place. »

Ce sont les derniers mots que mon frère m’ai dit sur son lit de mort. Après avoir pleuré pendant des jours et des nuits, j’ai finalement pris mon courage pour envoyer un message à cette fameuse personne, Daisy… c’est le nom d’une jolie fleur bleu-violette les blue daisy, la fleur préférée de mon frère. Depuis ce jour, Daisy à toujours était là pour me soutenir, il m’a protégé grâce a ça j’ai toujours été heureuse.

When Extremes Meet

« Daisy… est quelqu’un de gentil et d’attentionné qui me protège… c’est une personne mystérieuse dont je ne connais ni le véritable nom ni le visage. Je tiens tant à toi… que ça me fait souffrir… »

Cela fait deux ans que mon grand-frère est mort, emporté par la maladie, je vis seule dans un petit appartement dont le loyer est au frais de cet homme gentil a qui mon frère m'a confié avant de mourir, Daisy. Bien que je sois émancipée et boursière, chaque mois il m’envoie un petit chèque pour que je puisse acheter de la nourriture et le nécessaire pour vivre. Bien que je ne l'aie jamais rencontré, je sais que c'est une personne gentille, elle est toujours là et me rassure avec des mots doux, il est mon héros qui me protège dans l'ombre. Je suis actuellement en seconde année du secondaire (deuxième année au lycée chez nous) et  je suis toujours entrain de subir les caprices du comité des élèves, à croire qu’il ne m’aime pas car je suis pauvre. Oui ça doit être ça. Après tout, tous les membres du comité sont des élèves riches, ils se sont approprié la gestion de l’équipement de l’école et ils donnent pas de cartes d’accès aux élèves qui ne leur reviennent pas, autrement dit pas aux élèves boursiers comme mon meilleur ami et moi même. Mais même si on est pauvres et qu’on est mal habillés, si on est super moche et qu’on plait à personne, notre âme est comme une fleur… forte, belle et épanouie ! C’était les propos que je tenais à chaque fois qu’on me rabaissait.

Un jour alors que je tenais tête au comité encore une fois, j’ai voulu lancer une balle de tennis, mais celle-ci fracassa une des vitres de l’arrière-cour et quelques minutes plus tard le gardien est venu pour savoir qui avait fait cet acte. En tant que jeune fille honnête j’ai avoué mon crime et me suis mise à genoux afin de demander pardon expliquant que je n’avais pas d’argent pour rembourser. Dans sa bonne fois, le gardien, qui au passage était un jeune blond plutôt beau gosse, fit mine de me comprendre et d’être compréhensif juste avant de me sortir que la vie, ce n’est pas tout rose et que les gens ne sont pas gentils, en prime il me traita même d’idiote. Il ne lui fallu pas de mal pour me kidnapper devant mes camarades en précisant que je n’aurais qu’a payer en nature. Deux minutes plus tard j’étais dans la cours avec un balai à la main et une horrible veste verte de balayeur deux fois trop grande pour moi. C’était donc ça « payer en nature », m’a foi c’est comme ça que ça se passe d’habitude, que je suis bête et depuis ce jour je suis devenue le larbin de cette espèce de connard blond.

Night of a Thousand Stars

« Il y a autant de vérités que de personnes. Chaque histoire comporte une part de vrai et une part de faux. Alors… si tu te demandes qui sont les bonnes personnes, qu’est-ce qui est mal, qui croire… sache que quoi que l’on te dise… la réponse se trouve au fond de ton cœur.»

Cela fait déjà quatre mois depuis l'incident de la vitre et ma relation avec le gardien est de plus en plus bizarre, on ait comme chat et chien ce qui rend parfois la situation étrange, mais en même temps je sens qu'on se rapproche. J'ignore pourquoi j'ai autant confiance en lui, lui qui m'oblige à faire son travail pendant qu'il se la coule douce à fumer ou encore à jouer sur son ordinateur portable. Peut-être que c'est parce que quand j'ai des soucis il est toujours là pour m'aider, comme la fois où je m'étais faite enlever avec la déléguée par une bande d'homme, je n'ai jamais su comment il nous avait retrouvé et surtout où il avait eu la débroussailleuse... quoi qu'il en soit il avait réussi à faire fuir les mécréants et pour la première fois il m'avait grondé. Où encore quand un cambrioleur est entré chez moi et a mis ma chambre sens dessus dessous, il avait même éventré mon matelas, j’étais tellement apeurée que la première personne a qui j’ai pensé aller voir était lui. Pour une fois il ne m’a pas fait de mauvaises blagues, il m’a juste serré dans ses bras et depuis il m’héberge chez lui le temps que mon héros me trouve un nouvel appartement. Il lui fallu quelques jours pour me trouver un appartement, un super appartement puisque il se situait proche de celui du gardien du lycée. En effet, en réalité c’était l’appartement qui se trouvait juste à côté, chouette alors, on pourra continuer de se voir hors de l’école et je pourrais retourner chez lui pour faire mon devoir de larbin, le ménage.

Une étrange femme est apparu au lycée, c’est la nouvelle conseillère d’orientation, c’est vraiment une femme magnifique avec un sacré caractère, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et remet en place même les hommes, elle est vraiment mon modèle. De plus j’ai appris qu’elle était la fiancée de mon défunt frère, c’est la raison pour laquelle depuis le début elle est aussi gentille avec moi, elle-même le dit, je suis comme sa petite sœur et pour couronner le tout, elle est amie avec Daisy. Je respecte le fais que Daisy ne veut pas me révéler son identité, il doit avoir une bonne raison, c’est pour cela que je ne poserais pas de question à l’ex fiancée de mon frère.

The Revelation

« S’il te plait, je t’en supplie reste toujours près de moi. C’est la seule chose que je te demande. Pour te garder à mes côtés… je suis prête à mentir… aussi absurde que soit le mensonge. »

Après avoir passé un séjour à la mer avec ma nouvelle grande sœur, j'ai trouvé une jolie boite à musique avec une chanson que le gardien aimait, elle était décorée de petite perle en forme de coquillage, mais il manquait une partie à un endroit. Je l'ai quand même acheté car s'était la dernière, j'ai donc demandé à ma grande sœur si elle pouvait la donner à Daisy pour le remercier de tout ce qu'il avait fait pour moi depuis le départ de mon frère. Après être rentré chez moi, j'ai décidé de faire une petite surprise au gardien, je me suis donc tapé l'incruste chez lui pour lui préparer un super repas et bien entendu il me manquait des ingrédients, je lui ai donc donné une liste de courses à faire. Même s'il n'était pas d'accord du fait de sortir par un temps pluvieux, il prit la liste, un parapluie et parti. Quelques minutes plus tard, le temps se dégradait encore plus, avec des vents violents, la météo annonçait qu'un typhon n'allait pas tarder à toucher la ville. J'ai été vraiment stupide d'envoyer mon hôte faire les courses.

Soudain j'entendis à travers la porte de la chambre une mélodie qui ne m'était pas inconnue. J’hésitais à pénétrer dans l’antre du démon, mais la musique me poussait à y entrer. A l’intérieur, les papiers qui se trouvaient sur le bureau avaient volés dans tout les sens, pas étonnant avec la fenêtre grande ouverte par ce temps. Et sur le sol, se trouvait grand ouvert, une boite à musique. Je l’a prit dans mes mains et je vis qu’il manquait un morceau de perle à un endroit, exactement la même que j’avais offert a Daisy. Tout me paraissait clair à présent, je n’avais plus aucun doute là-dessus le gardien tyrannique était mon précieux Daisy. Je ferma la boite et a reposa sur le sol, il ne devait pas savoir que j’avais découvert son identité. Quand il est revenu, j’essayais tant bien que mal a restais naturelle, mais ce n’était vraiment pas facile, les larmes aux yeux, la voix qui tremblais heureusement qu’un éclair frappa le bâtiment au moment où il me parlait, coupant ainsi l’électricité.

Darkness Falls

« Tu es un héros. Le plus gentil et le plus fort. »

Je connais son secret, mais lui ne le sait pas, comment faire pour vivre avec lui normalement ?

Sur la route vers un village de montagne voisin, un silence régnait dans la voiture, je n'osais pas parler au gardien c'était trop compliqué, bien entendu il avait remarqué que depuis un certain temps j'étais distante et que j'avais un comportement bizarre. Il essaya tout de même de me faire parler pour savoir ce qui se passait, je faisais tout mon possible pour éviter le sujet, mais la faute à mon caractère je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander ce que faisait la boite à musique chez lui. Il resta sans voix, ne sachant pas quoi répondre, je lui ai donc dit de ne pas s'en faire que je savais à présent. L'atmosphère était très tendu, mais ce n'était pas le plus important, car deux secondes plus tard un grand bruit de klaxonne et de bruits de freinages résonnaient dans toute la montagne.

C'était le noir, le noir absolu. Quand j'ai ouvert les yeux, j'ai vue des pompiers, des gendarmes, la voiture dans laquelle j'étais avec le gardien, complètement retournée et enfoncée, de l'autre côté un petit camion avec de gros dégâts aussi. Je cherchais de partout Daisy, demandé de l'aide aux personnes présentes, mais nulle ne me répondait. Quand je vis, étaler sur le sol mon propre corps inconscient. Dans une des ambulances se trouvait le corps sans vie de Daisy. Il était mort.



Enter the Void

« Mon précieux héros est mort à cause de moi. »

Dans un cri effroyable, une chaine sortie brusquement de ma poitrine, j'étais en train de devenir folle. Sous une folle pulsion de désespoir, colère et tristesse, les maillons de la chaine qui venait tout juste d'apparaitre de ma poitrine, se rongeaient de plus en plus vite dans une douleur des plus insupportables. Il ne fallut que quelques minutes pour que celle-ci disparaisse en ne laissant qu'au milieu de mon corps, un trou, un trou vide à la place du coeur. A ce moment, toutes les couleurs de mes émotions, de mes sentiments se ternir jusqu'à disparaitre dans un néant fait de noir et de blanc, je sentis ma propre conscience, mon âme, se briser en mille morceaux et s'effacer. Du trou sortie une étrange substance blanche qui recouvra mon visage sous la forme d'un masque terrifiant et rapidement la matière se répandit sur tout mon corps entier et me transforma complètement en ce qu'on appel « Hollow ». Des créatures malsaines qui ne réagissent qu'à l'instinct de devenir toujours plus puissant en dévorant des âmes vivantes ou mortes. Où alors comme moi j'ai fais, dévorer ses congénères, d'autres Hollow afin d'évoluer plus rapidement.

Je ne me souviens plus très bien de cette période, mais je suis presque persuadé que c'est mon amour pour Daisy qui m'a poussé à dévorer d'autres créatures surnaturelles et non des humains encore vivants. Je ne sais pas combien de temps j'ai passé dans le monde matériel à manger d'autres Hollows avec cette sensation très désagréable de n'être jamais rassasiée. Mais cela en valait le coup, en effet, j'ai pu gagner assez de puissance pour fusionner et devenir un Gillian et m'attaquer aux autres du même niveau pour continuer mon évolution. Je voulais toujours plus, je ne pouvais pas m'arrêter, je voulais devenir plus forte, pourquoi ? Je l'ignorais a ce moment là, je n'avais pas assez de volonté propre pour m'en souvenir et ma capacité intellectuelle n'était pas très florissante. Cette période était ma descente dans le néant le plus total et je ne pensais pas que cela aller être encore pire après.


Belladone Alone

« … [Silence] … »

Pas de bruit, pas d’image, pas de sensation d’aucune sorte, pas de souvenirs… voilà le résumé de cette partie de mon histoire.

Etant devenu une Menos Grande, de grandes silhouettes en robes noires hautes comme un immeuble, là seule est unique chose que je me rappelle, c'est d'avoir ouvert un portail menant du monde humain à celui des Hollows, le Hueco Mundo. C'est un monde désertique, plutôt lugubre, mais trop terne pour être qualifié d'infernal, un endroit où il n'y a rien à faire mise à part tué ses congénères pour gagner toujours plus en puissance. Manger ou être mangé, voilà la seule loi qui règne dans ce milieu sinistre, une loi dont j'applique rigoureusement à la lettre du fait que je n'ai cessé de dévorer d'autres Gillians ce qui m'a permis d'accéder au stade suivant de l'évolution des Hollows, Adjuchas. Je n'ai malheureusement pas grand-chose à dire au sujet de cette partie  et puis à mon avis, elle ne devait pas être super intéressante.

Le problème quand on ait un Adjuchas, c'est qu'il faut sans cesse manger des Hollows toujours plus puissant si on ne veut pas régresser en Gillians. Manque de bol pour moi, je n'étais pas spécialement vorace, ni particulièrement puissante, mais malgré tout j'étais un peu plus intelligente que la moyenne et ma capacité à tendre des pièges n'était pas très apprécié par mes victimes. A de nombreuses reprises j'ai failli retrouver mon ancienne forme, avec une chance des plus incroyables j'ai toujours trouvé cacher derrière un caillou un repas de qualité médiocre certes, mais c'était suffisant pour garder mon quota de victime. Un jour j’ai rencontré la plus étrange des créatures, un Shinigami, qui m’invita à le rejoindre, en échange de mes services, il m’offrirait un pouvoir extraordinairement supérieur a tout les autres Hollows qui vivait au Hueco Mundo.



Rebirth

« Thanks you. »

Une drôle d'arrivée dans ce monde que j'avais enfin accepté, un Shinigami blessé et s'auto-proclamant « Roi » du Hueco Mundo, plutôt audacieux de sa part. Mais il possédait quelque chose des plus improbables que l'on puisse imaginer. Une étrange petite boule lumineuse et du moins magique. Enfin, non pas magique mais c'était la première chose qui m'était venu à l'esprit quand mes yeux s'étaient posé dessus. Cet ennemi qui était bien redoutable malgré son état portait le nom d'Aizen Sosuke, anciennement Capitaine de la fameuse Soul Society, nos éternels et pires ennemis. Il venait nous offrir un pouvoir bien plus grand que nous disposions déjà et qui dépassait notre imagination. Un pouvoir mélangeant celui d'un Shinigami et d'un Hollow, nous donnant une forme plus humaine, une rapidité plus élevée, une force écrasante et une intelligence plus vive.

Dites moi comment peut-on refuser une telle offre ? Alors que le prix est juste de le servir, de faire de lui notre souverain, ce n'est pas la mer à boire et puis un coup d'était est vite arrivé. D'ailleurs, c'est ce qui s'est passé une fois qu'une grande partie des Vasto Lordes, Adjuchas se soient transformés en Arrancar est soit devenu l'équipe d'élite nommée « Espada ». Ils ont profité de la faiblesse d'Aizen pour réussir à le faire fuir du Hueco Mundo et lui voler un fragment de la pierre ovale. Mais avant que cela n’arrive, j’avais eu le droit à cette fameuse opération qui me rendit plus puissante et surtout et c’est le plus important, j’avais retrouvé une forme humaine, avec un morceau de mon masque certes, mais je ressemblais d’avantage à ma forme que j’avais lorsque j’étais encore vivante. Je n’ai qu’un seul mot à dire a ce Shinigami qui avait des projets plus que douteux…

Merci !


 

 

۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Evalla
۞ AGE DU JOUEUR : 21 ans il parait.
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Par Aizen
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Graphiquement ? Dois-je vraiment y répondre ?! xD
۞ PARRAINAGE ? Prouuut.
۞ DOUBLE COMPTE ?: Yep.
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Ça dépend
 
Revenir en haut Aller en bas
♜ Belladone Ispaghul [■■■□ 90%] gghVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» Évaluation n°1 de Fleur de Belladone |30 juillet / Swie|
» LA BELLADONE
» partie de chasse glacial!
» Belladona Skellington [Serdaigle]
» Cyanure Opium Belladone ─ Ashlee Simpson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Of Eternity :: Avant-Rpg :: Présentations-