Partagez|
Première journée au nouveau lycée [Libre]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 10:56

Une nouvelle journée à priori normal dans ce lycée de Karakura... A l'exception d'un détail. Un nouvel étudiant devait arriver, et nul ne savait à quoi il ressemblait.
Toutefois, on l'attendait avec impatience après la flopée d'étudiants extravagants arrivé il y a peu, comme la belle Matsumoto.

Puis...
Puis les gens entendirent rapidement un bruit qui revenait sans cesse au bout d'un moment...
Une fille lâcha sa glace en hurlant. Les autres se mirent alors à regarder ce qui lui avait fait peur, avant de dire :
"HOLY SH*T !"

En effet, un être humain géant dépassait du mur et passait maintenant le portail. Même le gardien n'en menait pas large, car le géant du se baisser pour lui montrer quelques choses...

Puis les gens comprirent ce qui clochait chez le géant. Il portait un uniforme de lycéen. C'était l'étudiant transféré.
Question, comment allait-il entrer dans le bâtiment ou circuler à l'intérieur ?
En se penchant semblait la réponse, mais il n'empêche que même pencher à 90 degré, le titan était impressionant.

Il finit par arriver à sa classe... Où il eu du mal à passer la porte.
Cela fit marrer les camarades de classes, avant de voir le géant les regarder... Mais le sentiment de malaise disparut quand il sourit et se présenta poliment.

"Je m'appelle Gray Ashura, 19 ans. Mon rêve est d'avoir un restaurant de Ramen. Je sais que mon physique tend à faire peur, mais j'espère que nous arriverons à en passer outre."

Évidemment, il ne put saluer en s'inclinant, car sinon, cela aurait causé quelques dégâts matériels.

Toutefois, son nom fit frissonner un des délinquants de sa classe. Il était certain d'avoir déjà entendu ce nom. Mais où ?
C'est en regardant sa correspondance, qu'il se souvint. Son cousin d'une autre région lui avait parlé d'un type appelé Ashura, l'ultime Banchou. Même si ce n'était pas un délinquant, il avait réussi à les fédérer intégralement, ainsi que ceux de deux villes à proximité. Un total de 500 hommes qui pouvaient arriver à son simple appel...
Mais malgré ce pouvoir impressionnant, il avait préféré leur demander de s'arranger que les rues deviennent plus sûr. Ce qu'il avait fait.
Un homme fort, avec un coeur à la mesure de sa taille...
Mais qu'il ne fallait pas embêter. Car pour les fédérer, les voyous hein, il avait du accomplir quelques actions d'éclats. En autres, protéger une jeune fille de voyous la faisant chanter, en déboulant chez eux et en les assommant en une seconde. Il avait pris des photos et les tenaient tranquilles avec.
Par la suite, ils s'étaient réellement excusés, et étaient devenus ses bras droits de manière sérieuse.
Bref le terme d'Ultime Banchou n'était pas celui de Gray pour rien.
Rapidement, le jeune délinquant fit passer toutes les infos par textos à tous les gangs du bahut. Tous se moquèrent, à l'exception d'un seul qui avait aussi entendu la légende de Gray... Et qui l'avait également vu se battre à un rassemblement des Banchou de plusieurs villes et gagner l'ensemble de ses combats. Ils annoncèrent ainsi la fin de toutes leurs activités...
Ainsi, les autres voyous voulaient également tabasser le nouveau... Pour prouver leur supériorité !
Quels bandes de cons.

Gray ignorait tout cela, mangeant tranquillement du flan avec les délinquants qui l'avaient déjà rencontré. Le flan ? C'est son plat favori.
Toutefois, les élèves qui se faisaient martyrisés se demandaient ce qui se passait, bien que l'arrivée de Gray semblait être un évènement majeur.

Puis ce qui devait arriver, arriva. Un des "coursiers", à la Sena (EYESHIELD 21 BANDE D'INCULTES), arriva à la fin du repas, tout tremblant pour donner une lettre de défi à Gray... Qui la lut, et haussa des sourcils. Rien de neuf sous le soleil.
Rapidement, sa bande voulut l'accompagner... Avant qu'il ne rejette l'offre. C'était son affaire et pas la leur.
Comprenez que s'ils avaient été visés par la lettre, Gray aurait autorisé leur présence, mais en l'occurence... Non.


La suite plus tard.
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 11:59

Suite du RP

Et c'est ainsi qu'à 17h30, Gray était entouré par une trentaine de délinquants.
Gray soupira, et avant que le chef ne commence le monologue habituel...

"DOUBLE HAMMER !"

Fit Gray en propulsant ses poings sur l'individu qui semblait être le chef. Ce dernier vola dans le terrain vague, avant de toucher terre, dans les vapes.
Gray avait continué le combat. Lariat, coup de genou et coups de poings. La robustesse du géant l'avantageait énormément dans les combats dans des zones larges, comme ici.
Dix minutes plus tard, Gray était assis au milieu d'un tas de délinquant. Il attendit que tout le monde reprenne un peu ses esprits, avant de gueuler.

"Je vous ai mis minable une fois, je peux le refaire ! Mais désormais, JE suis le BANCHOU DE CE LYCEE. Donc vous m'obéissez. Votre rôle n'est plus de martyriser les autres, mais de les protéger. Si jamais je m'aperçois que vous n'obéissez pas à cette consigne... C'est le Double Hammer dans la tête."

Un roi. Basiquement, c'est l'aura de Gray. On ne peut s'empêcher d'avoir un respect pour lui... Pour tout.

Plus tard, Gray était tranquille dans le parc, à boire un jus de pêche. La paix et le calme absolu.
Si ce n'était pour ces drôles de taches floues qui hantaient sa vision depuis quelques temps...
M'enfin, ca allait sans doute partir... Pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 12:42





Brutalité et Douceur.



La fin de la tranquillité.

Le calme absolu, le silence de la nature, qu’il était apaisant de marcher dans le parc, loin de tous les problèmes et des gens, qui ne savaient pas comprendre et apprécier la douceur de la solitude… La jeune malade avait choisi de garder son ombrelle ouverte, pour lui offrir une petite source d’ombre et de fraicheur dans cet endroit qu’elle trouvait bien trop chaud, et elle se contentait de marcher, droit devant, marcher sans s’arrêter, pas à pas, oubliant la fatigue et la douleur et se laissant emporter par son environnement dans la douce embrassade de la paix… Cependant, il y avait quelque chose d’étrange… Une aura, qu’elle pouvait percevoir, dure comme de la pierre, et un murmure intriguant, qui semblait comme l’appeler, un peu comme avec la fille qu’elle avait rencontré peu auparavant. Ce qui était choquant n’était pas tant son aura, mais plutôt son image… Imposante et solide, un véritable titan parmi les hommes. Elle l’avait déjà vu… C’était un des nouveaux élèves, qu’elle avait furtivement aperçu, et elle arrivait alors à se rappeler de son nom… prénoms et noms inutiles face à ce qu’elle voyait en eux.

« - Qu’est-ce qu’un Hercule fait donc dans les grands jardins de Babylone ? »

Elle restait ainsi, debout à côté de lui, sans bouger, un air paisible au visage, sans sourire ni rien. Comme d’habitude, son regard se portait aussi bien dans la proximité qu’au lointain, et elle semblait voir plus loin que ce qu’elle regardait… étrange sensation, qui lui donnait simplement l’air d’être ailleurs, absente. Elle tournait ensuite l’ombrelle, tout l’engourdissement de son corps se montrant d’un coup, maintenant qu’elle était arrêtée.

« - Est-ce que j’ai le droit de prendre place ici ? »

Sa question restait en suspens l’espace d’un moment, alors qu’elle regardait autour d’elle, cherchant à percevoir elle ne savait trop quoi. Elle semblait même s’être perdue elle-même, mais la vérité est qu'elle cherchait à savoir d'où venait une petite signature, une aura très fine, qui était loin de ressembler à celle d'un de ces monstres. Au contraire, c'était même quelque chose de doux... Encore un damné ?
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 13:12

Gray sirotait sa petite cannette de jus de pêche (demandez pas comment il a appuyé sur le bouton ou insérez la monnaie) sur son banc quand une jeune fille qui semblait frêle apparut. Plutôt joli se dit le colosse, mais ce n'était pas son genre de draguer les filles.
Puis elle se mit à parler étrangement.

"« - Qu’est-ce qu’un Hercule fait donc dans les grands jardins de Babylone ? »"

"Il se repose en profitant de la beauté du lieu, jeune demoiselle."

Fit Gray, avant de voir que la jeune fille ne s'intéressait plus à lui... Elle semblait être entrain de sentir quelque chose, de voir quelques choses qu'il ne pouvait pas voir. Gray se retourna par acquis de conscience... Tout ce qu'il pouvait voir était ces tâches floues... Mais elles ne pouvaient être réelles ? Pas vrai ?

"« - Est-ce que j’ai le droit de prendre place ici ? » "

Lui demanda-t-elle poliment. Gray était agréablement surpris du comportement de la jeune fille qui ne semblait pas se soucier de la taille de son voisin, qui lui fit une place avec plaisir.
Il ne savait pas ce qu'elle attendait, mais Gray pouvait comprendre que le coin était paisible...
Lui-même appréciait.
Mais toutefois, il ne put s'empêcher de demander à la jeune fille, au vu de son comportement au début...

"Excuse moi si ma question te paraît bizarre, mais vois-tu aussi de drôles de tâches floues dans le coin ?"

Car Gray ne pouvait s'empêcher de remarquer un truc. Ils étaient entourés... Et pour une raison qu'il ne s'expliquait pas, il était mal à l'aise désormais. Comme si il y avait un danger imminent. Une aura hostile se faisait sentir....
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 13:41





Brutalité et Douceur.



Un œil maudit.

Quelle question étrange… Si elle voyait aussi des tâches floues ? De quoi pouvait-il parler ?... Des damnés et des enfants de Shiva ? Oui… Sûrement. Elle refermait alors son ombrelle, et s’asseyait simplement à côté du titan, en lui souriant, puis elle levait un peu les yeux au ciel, comme pour chercher à se rassurer.

« - Oui… Ces choses sentent notre aura… Ce ne sont pas que de simples tâches, mais des véritables personnes, des choses… des enfants d’un dieu des Enfers, montés sur terre pour une raison obscure… Et si tu peux les voir, alors tu vois sûrement à quel point ils sont dangereux, non ? »

Elle semblait perdre le fil, et regardait autour d’elle… Elle se sentait inconfortable, et ce n’était pas à cause de celui qui se trouvait à côté d’elle – Elle en avait l’habitude, non… C’était quelque chose d’imposant et de puissant… Elle pouvait sentir cette présence, non loin d’eux… Ou du moins, c’est ce que la puissance laissait penser. Elle serrait alors fort son ombrelle dans sa main, et attrapait son collier.

« - L’un d’entre eux doit-être proche… »

Encore un accès de Paranoïa ? Non, c’était bien plus… c’était un vrai ressenti, une aura encore plus opaque, oppressante, et ce murmure, qui la hantait alors… Elle délirait, prise par le stress et la peur. Elle s’était déjà battue contre un de ces monstres, mais elle ne s’en était pas tirée sans problème… Et pourtant, il était aveugle.

Mais il fallait aussi dire, elle n’avait pas eu d’armes… Donc là, elle pourrait utiliser son ombrelle pour se battre… Elle regardait le petit bout de bois, qui se briserait sûrement au contact du monstre… Elle n’avait plus de temps pour réfléchir – elle n’en avait jamais eu – Il fallait y aller ou fuir, mais il fallait réagir, car quoi que ce fut, deux auras aussi appétissantes représentait une occasion en or.
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 14:32

Gray haussait les sourcils en entendant la jeune fille parler... Toutefois, même si elle paraissait étrange, elle semblait plus s'y connaître qu'elle...
Et son pressentiment de danger ne disparaissait pas.
Gray se mordit les lèvres en comprenant soudain ce qui clochait dans le paysage.

"Y a aucun bruit."

Et c'était vrai. Le silence absolu. Aucun oiseau, aucun insecte. Seulement... Le flou.

"J'en déduis qu'il y en a un dans le coin qui veut se faire un casse-croûte."

Fit Gray en se levant... et en prenant la fille dans ses bras.

"Je suis pratiquement sûr qu'on ira plus vite ainsi, donc tu m'excuseras si cela te gêne."

Dit le jeune homme avant de se mettre à courir...

Et que quelque chose lui chope la jambe.

"Mer******"

Fit le jeune homme déséquilibré... avant de se rattraper sur une main. De l'autre il posa la jeune fille.

"Court vite ! Il me tient la jambe, mais je m'en sortirais !"

Gray pour prouver ses dires, aggripa de ses mains ce qui semblait lui tenir la jambes. Il ne pouvait voir son ennemi, mais il pouvait le sentir quand il se faisait choper.

"Vient par ici mon gros !"

Dit-il en tirant de toutes ses forces sur le machin. Ses muscles bandaient déjà, mais en revanche il sentait la bestiole tirer de toutes ses forces.
Quand il se prit un coup dans la tronche.
La surprise lui fit lâcher ce qu'il tenait, et certes, il était libre de ses mouvements, mais la chose l'était aussi.
Et Gray ne pouvait la voir.

"Ok mon coco. Si tu veux un adversaire, ce sera moi. Idem pour le repas, faudra d'abord me passer sur le corps."

Gray espérait que la jeune fille avait profité de cette intervalle pour s'éloi..

Un coup le projeta contre un arbre.
Douleur. Choc.
Le titan se releva. Cracha un peu de sang.
Ainsi son adversaire était rapide, fort et invisible. Ca allait être coton... Mais la jeune fille était sous sa protection. Elle devait venir de son lycée vu sa tenue, et en tant que Banchou...

"Je suis le BANCHOU DE KARAKURA CREVURE. La fille est donc sous ma protection !"

Fit-il en hurlant. La seule solution qu'il avait été... de croire en lui, en ses tripes.

"WILD TRAILER !"

Fit-il en faisant son Lariat devant lui... Et sentant effectivement quelque chose craqué sous l'impact.

"Aller mon coco, il reste encore quelques Rounds à tourner !"
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 17:54





Brutalité et Douceur.



Découverte.


« -  Et si tu t’attaquais plutôt à une fille, monstre ? ça serait plus simple, non ? »

Mitsue regardait alors le monstre, souriante, alors qu’elle attrapait son amulette dans sa main. Elle avait perdu toute expression, plus qu’un murmure, et elle était confiante. Elle fit un moulinet de son ombrelle, dans son autre main. Elle n’avait plus peur, plus maintenant qu’elle était face à ce monstre, dont la présence était ridicule quand elle regardait à l’intérieur d’elle…

« - Tragedy. »

Cette fois, elle était parée lorsque son fullbring apparaissait, sur le dos de sa main, et elle prenait une profonde respiration. Elle rouvrait les yeux, et son esprit revenait sur terre l’espace d’un instant, alors que son sang circulait beaucoup plus vite dans son corps. C’était ainsi qu’elle dissipait sa maladie, au prix de grands efforts… Elle était vivante, et elle était elle-même. Elle regardait l’image, propulsée dans l’air, et regardait le pronostic vital qui s’y affichait.

Elle savait ce qu’elle devait faire. Elle pointait l’ombrelle face à son ennemi, et prenait un mouvement de recul. Elle faisait tout pour qu’il se détourne de lui, le provoquant et faisant un excès de confiance. Elle retranscrivait alors l’image du monstre sur l’écran, ce dernier étant quelque peu surpris, et semblant attendre avec impatience la suite des évènements.

« - Voilà ce que nous affrontons.»

La grande chose les regardait, il semblait essayer de choisir lequel des deux attaquer, ce qui était une grande erreur, car il avait laissé du temps aux deux personnes, et la jeune fille lui jetait un regard et s’avançait vers lui, elle jetait l’ombrelle en l’air, pour détourner son attention, et une impulsion verte vint se placer sous son pied, alors qu’elle tordait son buste, comme pour se retourner, et l’Enfant de Shiva, bien qu’il n’ait détourné son attention qu’une seconde, se prenait un coup de pied rotatif puissant, avant que la jeune fille, pour encaisser un peu plus l’énergie et ne pas se décentrer ou se briser quelque chose, s’appuie sur ses mains pour retomber plus en douceur. Elle prit une profonde respiration, alors qu’elle fermait la main, son amulette y retournant, et elle l’accrochait de nouveau autour de sa nuque. Elle était fatiguée… Non pas de l’effort que ceci lui avait demandé, mais du retour à la maladie, sec et dur.
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 18:41

Gray lui était sur le cul. Il venait de voir la fille qu'il était supposé protéger déployer des supers pouvoirs et botter le cul d'un monstre... En rendant ce dernier visible via un écran.

"WHA DA FACK MAN ?"

Oui Gray a tendance à parler anglais quand il est vraiment surpris.

"C'était quoi ce que tu viens de faire ?"

Fit Gray à la jeune fille, étant surpris... Avant de voir un nuage de poussière se soulever derrière elle. Elle n'avait sans doute pas achevé le monstre...

" A LA NICHE SALE BETE !"

Mais bon. Quand on connaît l'emplacement d'un monstre et qu'on pèse lourd... Un double hammer bien placé fait le café. Surtout quand on sent un truc invisible craquer sous ses poings.

"Tin, l'était costaud le bestiau. Je sais que je devrais pas dire ça vu que tu as fait le plus gros du travail, mais ne tourne pas le dos avant de l'avoir achever. Plusieurs fois."

Fit Gray avant de mettre deux coups poings supplémentaires dans la chose invisible coincée sous lui. Cette fois, il sentit qu'il avait bien détruit des choses... Dont un truc bien solide, vu que cela lui avait écorché la main.

Le géant finit par se relever, et vit la fille qui se sentait mal.

"Hoy, tu vas pas tomber dans les pommes devant moi hein ?"

Fit-il attentionné, et en l'empêchant de tomber.

"T'as clairement besoin de soin" dit-il en voyant le visage pâle et joli de la jeune femme. "Je te transporte. Un Banchou doit toujours prêter main forte aux élèves de son territoire quand ils sont en difficulutés."

Puis Gray se leva avec une jeune fille dans ses bras.

"Je m'appelle Gray Ashura. Je suis le nouveau banchou à Karakura donc hésite pas à m'appeler si y a d'autres de ses bestioles. Comme ca je choperais des trucs pour les maraver."

Dit il avec un sourire. Certes, c'était désarçonnant un monde pareil, mais bon. Il avait tout vu de ses propres yeux, et il était assez fort pour affronter ces bêtes....
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 22:18





Brutalité et Douceur.



Destins contraires.

Elle restait silencieuse l’espace d’un instant, reprenant ses esprits. Le choc était dur, et elle n’avait jamais, jusqu’à présent, fait preuve de tant d’agilité… Elle s’était montrée puissante, et avait réussi à décocher une sorte de coup de pied surpuissant qu’elle n’arrivait pas à comprendre… Elle respirait, calmement, et se concentrait pour que son ombrelle lui revienne, sans même avoir besoin de contact, comme si elle avait connecté leurs auras, et qu’elle l’avait tirée à elle.

« - Enchantée… Je suis Mayu Aiko. Et sinon… Il me faut juste un peu d’entraînement, et puis, je saurais me débrouiller, mais merci de ton aide. »

Elle évitait la question de sa maladie, pour des raisons stupides, et elle n’essayait même pas de bouger, restant concentrée sur ce qu’elle avait fait… En premier lieu, elle avait créé une sorte d’image en trois dimensions du monstre, sans même le dessiner… Et ensuite, ce coup de pied… Et cette manière de se rattraper. Elle n’avait pas été elle-même… Janus habitait donc son esprit ?

« - Je pense que ça ira… J’irais simplement à la clinique, ils ont l’habitude… Par contre, j’ai bien peur… Que la colère divine est sur nous. »

Ce n’était pas la position qui était dérangeante, dans l’immédiat, mais plutôt le danger ambiant : ce n’était plus une aura… mais des auras, nombreuses, qui embrumaient son esprit et son regard, submergeaient les alentours… Et elle ne pouvait leur faire face, elle… Elle pouvait, mais son corps ne le supporterait sûrement pas, son pied la torturait… Elle n’avait pas su encaisser le puissant coup de pied qu’elle avait donné, et toute cette force… Elle doutait pouvoir seulement le bouger d’elle-même, à vrai dire, alors courir…


Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 0:29

Gray observa la jeune fille. Elle ne tenait pas sur ses jambes.

"Je m'en fiche, je te porte quand même. T'es pas en état de bouger seule, et je peux pas clairement voir les monstres, moi. Donc voilà ce qu'on va faire. Je vais te mettre sur mon dos, et je vais courir jusqu'à la clinique. J'imagine que s'il y a plus de mondes, ils s'en prendront pas à toi. Moi... J'ai l'habitude des ennuis."

Puis, sans réellement le lui demander, Gray la remit dans ses bras, avant de se mettre à courir vers la clinique...
Cinq minutes plus tard, les tâches floues dans le coin s'accroissaient rapidement.

"Dis moi que toutes les tâches que je vois sont pas des conneries comme celle qu'on a déjà vu, car sinon, même moi je vais avoir du mal à tous me les faire. Quoique..."

Gray regarda en face de lui. La nuit commençait à bien prendre ses droits. Les gens désertaient les rues.
Il sourit.

"J'espère qu'il y a rien devant moi."

Dit-il... Avant de passer dans la même pose qu'un footballeur américain protégeant le ballon.

Un pauvre hollow de petite taille se fit donc écraser ainsi.

"Bon, je vais avoir besoin de tes directions pour la clinique. Je suis nouveau dans la ville."

Dit Gray, alors qu'il reprenait son souffle près d'un abri bus. Cela faisait 15 minutes qu'il courait quand même.
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 0:56





Brutalité et Douceur.



Instant pressant.

Où se trouvait la clinique… Elle fermait alors les yeux et se concentrait sur le auras présentes autour d’elle… Elles venaient toutes d’un endroit particulier, et elle pouvait remarquer qu’il y avait une direction en particulière où ils étaient particulièrement peu nombreux – à vrai dire, il n’y en avait aucun.

Elle rouvrait les yeux et levait son bras valide dans la direction de la clinique, elle pouvait presque reconnaître son entourage, si seulement tout ne paraissait pas si sombre à ses yeux. C’était depuis toujours un grand problème… Elle n’avait pas la même manière que les autres de sentir ces choses, et elle le savait.

« - Sur le chemin, il n’y a pas l’air d’avoir de ces monstres… Cependant, une fois là-bas, il faudra être prudent… Nos poursuivants ne sont pas près de nous lâcher. »

Elle toussait alors un peu, plaquant sa main contre sa bouche pour ne rien laisser s’échapper, ses quintes de toux étaient toujours aussi fréquentes, malgré tout ce qu’elle faisait pour les améliorer. Elle s’essuyait la bouche, enlevant les dernières traces de sang de ses lèvres.

Sa respiration était plus lourde qu’avant… Les murmures s’approchaient, ils devaient partir… Des bruits extrêmement terrifiants, résultat de sa perception toujours erronée des choses, et de leur nature hallucinatoire… Mais tellement réelle.

« - Il faut bouger… Ils savent où nous sommes, et cherchent à nous encercler. »

Elle laissait alors son bras et sa jambe retomber, et essayait de calmer sa tête… Ce n’était que des résidus d’aura qui se faufilaient dans son oreille, rien de plus… Et pourtant, ça sonnait comme des murmures, des mots et des phrases qu’elle ne pouvait comprendre, des choses… Qui la stressaient.

Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

Hybride

avatar
Karin Kurosaki

Messages : 17
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 09/01/2015
Localisation : Karakura Town

Feuille de l'esprit
Level: 57
XP:
2525/6750  (2525/6750)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 2:08




Kurosaki Karin





Quel changement ! J'avais l'impression d'être quelqu'un d'autre ces dernier jours, ce n'était peu être pas tout à fait faux. Cette histoire avait a mes yeux pris une tout autre importance que simplement un devoir de protection et d'assistance, notamment lorsque j'avais en fouillant un peu la chambre en ruine de Oyaji après l'attaque du Monstre, un petit carnet. Une Sorte de journal intime de Maman.

Je l'avais un peu lue et en avais apprise plein de chose. Oyaji le savait, cela se voyait, mais il ne m'avait rien dit, comme s'il s'était attendu a ce que cela arrive un jours. j'avais apprise pas mal de chose sur lui et ça avait pas mal changer ma façon de le voir.

Je m'étais doutée que tout un monde que je ne connaissais pas existait et j'avais toujours eu peur de le toucher du doigt, ne serais-ce qu'en effleurer la surface. Je voulais juste que tout cela reste loin de nous, mais ce n'était pas possible, si nous ne cherchions pas à nous adapter à ce monde, il nous rattraperait de lui même et ce n'en serait que plus cruel.

Shinigami, Hollow et surtout Quincy. Tout cela faisait partis de moi, mais avent tout je le savais, j'étais comme Maman ... J'étais une Quincy et j'en ressentais étrangement une immense fierté. Je m'étais employée alors a appliquée tout ce qu'il y avait de noté dans ce petit carnet. Maman l'avais tenue toute sa vie, elle y avait décrite ses entrainements difficiles, des entrainements que je me devais de suivre aussi.

Ainsi, toute la journée je m'étais entrainée à la base manipuler le Reishi pour crée un arc grâce au bracelet Quincy que je tenais et je le savais maintenant, de maman elle même. Ce petit objet était donc devenu plus important a mes yeux que ma propre vie, car un peu de ma mère vivait en lui, ce petit bijou d'argent était le symbole de ce que j'aimais le plus au monde et de mes capacités à défendre ce qui m'était chère.

Une flèche Quincy se décoche avec le cœur, le cœur je l'avais il me manquai la pratique. j'avais passée une demi-journée a arriver a crée un arc, le reste de la journée à arriver à décocher ma première flèche dans un talus en campagne pas loin de la ville. J'avais été surprise et n'avais pas été particulièrement précise, mais je le sentais, je l'avais dans le sang.

C'est donc en rentrant chez moi que je l'avais sentie ... Aiko, son Reiatsu avait quelque peu faiblis en se frottant a des Hollow avec une aide que je ne connaissais pas. Ils se dirigeaient vers la clinique, mais ils n'y trouveraient personne. La famille était sortie ce soir et je n'avais pas voulue suivre. Aiko avait besoin d'aide et je ne la laisserais pas tombée. Courant dans les rue, j'arrivai a un carrefour ou je remarquai une créature qui occupai la rue. Le Reiatsu de Aiko était dans cette rue, il leurs barrait la route.