Partagez|
Première journée au nouveau lycée [Libre]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 10:56

Une nouvelle journée à priori normal dans ce lycée de Karakura... A l'exception d'un détail. Un nouvel étudiant devait arriver, et nul ne savait à quoi il ressemblait.
Toutefois, on l'attendait avec impatience après la flopée d'étudiants extravagants arrivé il y a peu, comme la belle Matsumoto.

Puis...
Puis les gens entendirent rapidement un bruit qui revenait sans cesse au bout d'un moment...
Une fille lâcha sa glace en hurlant. Les autres se mirent alors à regarder ce qui lui avait fait peur, avant de dire :
"HOLY SH*T !"

En effet, un être humain géant dépassait du mur et passait maintenant le portail. Même le gardien n'en menait pas large, car le géant du se baisser pour lui montrer quelques choses...

Puis les gens comprirent ce qui clochait chez le géant. Il portait un uniforme de lycéen. C'était l'étudiant transféré.
Question, comment allait-il entrer dans le bâtiment ou circuler à l'intérieur ?
En se penchant semblait la réponse, mais il n'empêche que même pencher à 90 degré, le titan était impressionant.

Il finit par arriver à sa classe... Où il eu du mal à passer la porte.
Cela fit marrer les camarades de classes, avant de voir le géant les regarder... Mais le sentiment de malaise disparut quand il sourit et se présenta poliment.

"Je m'appelle Gray Ashura, 19 ans. Mon rêve est d'avoir un restaurant de Ramen. Je sais que mon physique tend à faire peur, mais j'espère que nous arriverons à en passer outre."

Évidemment, il ne put saluer en s'inclinant, car sinon, cela aurait causé quelques dégâts matériels.

Toutefois, son nom fit frissonner un des délinquants de sa classe. Il était certain d'avoir déjà entendu ce nom. Mais où ?
C'est en regardant sa correspondance, qu'il se souvint. Son cousin d'une autre région lui avait parlé d'un type appelé Ashura, l'ultime Banchou. Même si ce n'était pas un délinquant, il avait réussi à les fédérer intégralement, ainsi que ceux de deux villes à proximité. Un total de 500 hommes qui pouvaient arriver à son simple appel...
Mais malgré ce pouvoir impressionnant, il avait préféré leur demander de s'arranger que les rues deviennent plus sûr. Ce qu'il avait fait.
Un homme fort, avec un coeur à la mesure de sa taille...
Mais qu'il ne fallait pas embêter. Car pour les fédérer, les voyous hein, il avait du accomplir quelques actions d'éclats. En autres, protéger une jeune fille de voyous la faisant chanter, en déboulant chez eux et en les assommant en une seconde. Il avait pris des photos et les tenaient tranquilles avec.
Par la suite, ils s'étaient réellement excusés, et étaient devenus ses bras droits de manière sérieuse.
Bref le terme d'Ultime Banchou n'était pas celui de Gray pour rien.
Rapidement, le jeune délinquant fit passer toutes les infos par textos à tous les gangs du bahut. Tous se moquèrent, à l'exception d'un seul qui avait aussi entendu la légende de Gray... Et qui l'avait également vu se battre à un rassemblement des Banchou de plusieurs villes et gagner l'ensemble de ses combats. Ils annoncèrent ainsi la fin de toutes leurs activités...
Ainsi, les autres voyous voulaient également tabasser le nouveau... Pour prouver leur supériorité !
Quels bandes de cons.

Gray ignorait tout cela, mangeant tranquillement du flan avec les délinquants qui l'avaient déjà rencontré. Le flan ? C'est son plat favori.
Toutefois, les élèves qui se faisaient martyrisés se demandaient ce qui se passait, bien que l'arrivée de Gray semblait être un évènement majeur.

Puis ce qui devait arriver, arriva. Un des "coursiers", à la Sena (EYESHIELD 21 BANDE D'INCULTES), arriva à la fin du repas, tout tremblant pour donner une lettre de défi à Gray... Qui la lut, et haussa des sourcils. Rien de neuf sous le soleil.
Rapidement, sa bande voulut l'accompagner... Avant qu'il ne rejette l'offre. C'était son affaire et pas la leur.
Comprenez que s'ils avaient été visés par la lettre, Gray aurait autorisé leur présence, mais en l'occurence... Non.


La suite plus tard.
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 11:59

Suite du RP

Et c'est ainsi qu'à 17h30, Gray était entouré par une trentaine de délinquants.
Gray soupira, et avant que le chef ne commence le monologue habituel...

"DOUBLE HAMMER !"

Fit Gray en propulsant ses poings sur l'individu qui semblait être le chef. Ce dernier vola dans le terrain vague, avant de toucher terre, dans les vapes.
Gray avait continué le combat. Lariat, coup de genou et coups de poings. La robustesse du géant l'avantageait énormément dans les combats dans des zones larges, comme ici.
Dix minutes plus tard, Gray était assis au milieu d'un tas de délinquant. Il attendit que tout le monde reprenne un peu ses esprits, avant de gueuler.

"Je vous ai mis minable une fois, je peux le refaire ! Mais désormais, JE suis le BANCHOU DE CE LYCEE. Donc vous m'obéissez. Votre rôle n'est plus de martyriser les autres, mais de les protéger. Si jamais je m'aperçois que vous n'obéissez pas à cette consigne... C'est le Double Hammer dans la tête."

Un roi. Basiquement, c'est l'aura de Gray. On ne peut s'empêcher d'avoir un respect pour lui... Pour tout.

Plus tard, Gray était tranquille dans le parc, à boire un jus de pêche. La paix et le calme absolu.
Si ce n'était pour ces drôles de taches floues qui hantaient sa vision depuis quelques temps...
M'enfin, ca allait sans doute partir... Pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 12:42





Brutalité et Douceur.



La fin de la tranquillité.

Le calme absolu, le silence de la nature, qu’il était apaisant de marcher dans le parc, loin de tous les problèmes et des gens, qui ne savaient pas comprendre et apprécier la douceur de la solitude… La jeune malade avait choisi de garder son ombrelle ouverte, pour lui offrir une petite source d’ombre et de fraicheur dans cet endroit qu’elle trouvait bien trop chaud, et elle se contentait de marcher, droit devant, marcher sans s’arrêter, pas à pas, oubliant la fatigue et la douleur et se laissant emporter par son environnement dans la douce embrassade de la paix… Cependant, il y avait quelque chose d’étrange… Une aura, qu’elle pouvait percevoir, dure comme de la pierre, et un murmure intriguant, qui semblait comme l’appeler, un peu comme avec la fille qu’elle avait rencontré peu auparavant. Ce qui était choquant n’était pas tant son aura, mais plutôt son image… Imposante et solide, un véritable titan parmi les hommes. Elle l’avait déjà vu… C’était un des nouveaux élèves, qu’elle avait furtivement aperçu, et elle arrivait alors à se rappeler de son nom… prénoms et noms inutiles face à ce qu’elle voyait en eux.

« - Qu’est-ce qu’un Hercule fait donc dans les grands jardins de Babylone ? »

Elle restait ainsi, debout à côté de lui, sans bouger, un air paisible au visage, sans sourire ni rien. Comme d’habitude, son regard se portait aussi bien dans la proximité qu’au lointain, et elle semblait voir plus loin que ce qu’elle regardait… étrange sensation, qui lui donnait simplement l’air d’être ailleurs, absente. Elle tournait ensuite l’ombrelle, tout l’engourdissement de son corps se montrant d’un coup, maintenant qu’elle était arrêtée.

« - Est-ce que j’ai le droit de prendre place ici ? »

Sa question restait en suspens l’espace d’un moment, alors qu’elle regardait autour d’elle, cherchant à percevoir elle ne savait trop quoi. Elle semblait même s’être perdue elle-même, mais la vérité est qu'elle cherchait à savoir d'où venait une petite signature, une aura très fine, qui était loin de ressembler à celle d'un de ces monstres. Au contraire, c'était même quelque chose de doux... Encore un damné ?
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 13:12

Gray sirotait sa petite cannette de jus de pêche (demandez pas comment il a appuyé sur le bouton ou insérez la monnaie) sur son banc quand une jeune fille qui semblait frêle apparut. Plutôt joli se dit le colosse, mais ce n'était pas son genre de draguer les filles.
Puis elle se mit à parler étrangement.

"« - Qu’est-ce qu’un Hercule fait donc dans les grands jardins de Babylone ? »"

"Il se repose en profitant de la beauté du lieu, jeune demoiselle."

Fit Gray, avant de voir que la jeune fille ne s'intéressait plus à lui... Elle semblait être entrain de sentir quelque chose, de voir quelques choses qu'il ne pouvait pas voir. Gray se retourna par acquis de conscience... Tout ce qu'il pouvait voir était ces tâches floues... Mais elles ne pouvaient être réelles ? Pas vrai ?

"« - Est-ce que j’ai le droit de prendre place ici ? » "

Lui demanda-t-elle poliment. Gray était agréablement surpris du comportement de la jeune fille qui ne semblait pas se soucier de la taille de son voisin, qui lui fit une place avec plaisir.
Il ne savait pas ce qu'elle attendait, mais Gray pouvait comprendre que le coin était paisible...
Lui-même appréciait.
Mais toutefois, il ne put s'empêcher de demander à la jeune fille, au vu de son comportement au début...

"Excuse moi si ma question te paraît bizarre, mais vois-tu aussi de drôles de tâches floues dans le coin ?"

Car Gray ne pouvait s'empêcher de remarquer un truc. Ils étaient entourés... Et pour une raison qu'il ne s'expliquait pas, il était mal à l'aise désormais. Comme si il y avait un danger imminent. Une aura hostile se faisait sentir....
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 13:41





Brutalité et Douceur.



Un œil maudit.

Quelle question étrange… Si elle voyait aussi des tâches floues ? De quoi pouvait-il parler ?... Des damnés et des enfants de Shiva ? Oui… Sûrement. Elle refermait alors son ombrelle, et s’asseyait simplement à côté du titan, en lui souriant, puis elle levait un peu les yeux au ciel, comme pour chercher à se rassurer.

« - Oui… Ces choses sentent notre aura… Ce ne sont pas que de simples tâches, mais des véritables personnes, des choses… des enfants d’un dieu des Enfers, montés sur terre pour une raison obscure… Et si tu peux les voir, alors tu vois sûrement à quel point ils sont dangereux, non ? »

Elle semblait perdre le fil, et regardait autour d’elle… Elle se sentait inconfortable, et ce n’était pas à cause de celui qui se trouvait à côté d’elle – Elle en avait l’habitude, non… C’était quelque chose d’imposant et de puissant… Elle pouvait sentir cette présence, non loin d’eux… Ou du moins, c’est ce que la puissance laissait penser. Elle serrait alors fort son ombrelle dans sa main, et attrapait son collier.

« - L’un d’entre eux doit-être proche… »

Encore un accès de Paranoïa ? Non, c’était bien plus… c’était un vrai ressenti, une aura encore plus opaque, oppressante, et ce murmure, qui la hantait alors… Elle délirait, prise par le stress et la peur. Elle s’était déjà battue contre un de ces monstres, mais elle ne s’en était pas tirée sans problème… Et pourtant, il était aveugle.

Mais il fallait aussi dire, elle n’avait pas eu d’armes… Donc là, elle pourrait utiliser son ombrelle pour se battre… Elle regardait le petit bout de bois, qui se briserait sûrement au contact du monstre… Elle n’avait plus de temps pour réfléchir – elle n’en avait jamais eu – Il fallait y aller ou fuir, mais il fallait réagir, car quoi que ce fut, deux auras aussi appétissantes représentait une occasion en or.
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 14:32

Gray haussait les sourcils en entendant la jeune fille parler... Toutefois, même si elle paraissait étrange, elle semblait plus s'y connaître qu'elle...
Et son pressentiment de danger ne disparaissait pas.
Gray se mordit les lèvres en comprenant soudain ce qui clochait dans le paysage.

"Y a aucun bruit."

Et c'était vrai. Le silence absolu. Aucun oiseau, aucun insecte. Seulement... Le flou.

"J'en déduis qu'il y en a un dans le coin qui veut se faire un casse-croûte."

Fit Gray en se levant... et en prenant la fille dans ses bras.

"Je suis pratiquement sûr qu'on ira plus vite ainsi, donc tu m'excuseras si cela te gêne."

Dit le jeune homme avant de se mettre à courir...

Et que quelque chose lui chope la jambe.

"Mer******"

Fit le jeune homme déséquilibré... avant de se rattraper sur une main. De l'autre il posa la jeune fille.

"Court vite ! Il me tient la jambe, mais je m'en sortirais !"

Gray pour prouver ses dires, aggripa de ses mains ce qui semblait lui tenir la jambes. Il ne pouvait voir son ennemi, mais il pouvait le sentir quand il se faisait choper.

"Vient par ici mon gros !"

Dit-il en tirant de toutes ses forces sur le machin. Ses muscles bandaient déjà, mais en revanche il sentait la bestiole tirer de toutes ses forces.
Quand il se prit un coup dans la tronche.
La surprise lui fit lâcher ce qu'il tenait, et certes, il était libre de ses mouvements, mais la chose l'était aussi.
Et Gray ne pouvait la voir.

"Ok mon coco. Si tu veux un adversaire, ce sera moi. Idem pour le repas, faudra d'abord me passer sur le corps."

Gray espérait que la jeune fille avait profité de cette intervalle pour s'éloi..

Un coup le projeta contre un arbre.
Douleur. Choc.
Le titan se releva. Cracha un peu de sang.
Ainsi son adversaire était rapide, fort et invisible. Ca allait être coton... Mais la jeune fille était sous sa protection. Elle devait venir de son lycée vu sa tenue, et en tant que Banchou...

"Je suis le BANCHOU DE KARAKURA CREVURE. La fille est donc sous ma protection !"

Fit-il en hurlant. La seule solution qu'il avait été... de croire en lui, en ses tripes.

"WILD TRAILER !"

Fit-il en faisant son Lariat devant lui... Et sentant effectivement quelque chose craqué sous l'impact.

"Aller mon coco, il reste encore quelques Rounds à tourner !"
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 17:54





Brutalité et Douceur.



Découverte.


« -  Et si tu t’attaquais plutôt à une fille, monstre ? ça serait plus simple, non ? »

Mitsue regardait alors le monstre, souriante, alors qu’elle attrapait son amulette dans sa main. Elle avait perdu toute expression, plus qu’un murmure, et elle était confiante. Elle fit un moulinet de son ombrelle, dans son autre main. Elle n’avait plus peur, plus maintenant qu’elle était face à ce monstre, dont la présence était ridicule quand elle regardait à l’intérieur d’elle…

« - Tragedy. »

Cette fois, elle était parée lorsque son fullbring apparaissait, sur le dos de sa main, et elle prenait une profonde respiration. Elle rouvrait les yeux, et son esprit revenait sur terre l’espace d’un instant, alors que son sang circulait beaucoup plus vite dans son corps. C’était ainsi qu’elle dissipait sa maladie, au prix de grands efforts… Elle était vivante, et elle était elle-même. Elle regardait l’image, propulsée dans l’air, et regardait le pronostic vital qui s’y affichait.

Elle savait ce qu’elle devait faire. Elle pointait l’ombrelle face à son ennemi, et prenait un mouvement de recul. Elle faisait tout pour qu’il se détourne de lui, le provoquant et faisant un excès de confiance. Elle retranscrivait alors l’image du monstre sur l’écran, ce dernier étant quelque peu surpris, et semblant attendre avec impatience la suite des évènements.

« - Voilà ce que nous affrontons.»

La grande chose les regardait, il semblait essayer de choisir lequel des deux attaquer, ce qui était une grande erreur, car il avait laissé du temps aux deux personnes, et la jeune fille lui jetait un regard et s’avançait vers lui, elle jetait l’ombrelle en l’air, pour détourner son attention, et une impulsion verte vint se placer sous son pied, alors qu’elle tordait son buste, comme pour se retourner, et l’Enfant de Shiva, bien qu’il n’ait détourné son attention qu’une seconde, se prenait un coup de pied rotatif puissant, avant que la jeune fille, pour encaisser un peu plus l’énergie et ne pas se décentrer ou se briser quelque chose, s’appuie sur ses mains pour retomber plus en douceur. Elle prit une profonde respiration, alors qu’elle fermait la main, son amulette y retournant, et elle l’accrochait de nouveau autour de sa nuque. Elle était fatiguée… Non pas de l’effort que ceci lui avait demandé, mais du retour à la maladie, sec et dur.
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 18:41

Gray lui était sur le cul. Il venait de voir la fille qu'il était supposé protéger déployer des supers pouvoirs et botter le cul d'un monstre... En rendant ce dernier visible via un écran.

"WHA DA FACK MAN ?"

Oui Gray a tendance à parler anglais quand il est vraiment surpris.

"C'était quoi ce que tu viens de faire ?"

Fit Gray à la jeune fille, étant surpris... Avant de voir un nuage de poussière se soulever derrière elle. Elle n'avait sans doute pas achevé le monstre...

" A LA NICHE SALE BETE !"

Mais bon. Quand on connaît l'emplacement d'un monstre et qu'on pèse lourd... Un double hammer bien placé fait le café. Surtout quand on sent un truc invisible craquer sous ses poings.

"Tin, l'était costaud le bestiau. Je sais que je devrais pas dire ça vu que tu as fait le plus gros du travail, mais ne tourne pas le dos avant de l'avoir achever. Plusieurs fois."

Fit Gray avant de mettre deux coups poings supplémentaires dans la chose invisible coincée sous lui. Cette fois, il sentit qu'il avait bien détruit des choses... Dont un truc bien solide, vu que cela lui avait écorché la main.

Le géant finit par se relever, et vit la fille qui se sentait mal.

"Hoy, tu vas pas tomber dans les pommes devant moi hein ?"

Fit-il attentionné, et en l'empêchant de tomber.

"T'as clairement besoin de soin" dit-il en voyant le visage pâle et joli de la jeune femme. "Je te transporte. Un Banchou doit toujours prêter main forte aux élèves de son territoire quand ils sont en difficulutés."

Puis Gray se leva avec une jeune fille dans ses bras.

"Je m'appelle Gray Ashura. Je suis le nouveau banchou à Karakura donc hésite pas à m'appeler si y a d'autres de ses bestioles. Comme ca je choperais des trucs pour les maraver."

Dit il avec un sourire. Certes, c'était désarçonnant un monde pareil, mais bon. Il avait tout vu de ses propres yeux, et il était assez fort pour affronter ces bêtes....
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Sam 17 Jan - 22:18





Brutalité et Douceur.



Destins contraires.

Elle restait silencieuse l’espace d’un instant, reprenant ses esprits. Le choc était dur, et elle n’avait jamais, jusqu’à présent, fait preuve de tant d’agilité… Elle s’était montrée puissante, et avait réussi à décocher une sorte de coup de pied surpuissant qu’elle n’arrivait pas à comprendre… Elle respirait, calmement, et se concentrait pour que son ombrelle lui revienne, sans même avoir besoin de contact, comme si elle avait connecté leurs auras, et qu’elle l’avait tirée à elle.

« - Enchantée… Je suis Mayu Aiko. Et sinon… Il me faut juste un peu d’entraînement, et puis, je saurais me débrouiller, mais merci de ton aide. »

Elle évitait la question de sa maladie, pour des raisons stupides, et elle n’essayait même pas de bouger, restant concentrée sur ce qu’elle avait fait… En premier lieu, elle avait créé une sorte d’image en trois dimensions du monstre, sans même le dessiner… Et ensuite, ce coup de pied… Et cette manière de se rattraper. Elle n’avait pas été elle-même… Janus habitait donc son esprit ?

« - Je pense que ça ira… J’irais simplement à la clinique, ils ont l’habitude… Par contre, j’ai bien peur… Que la colère divine est sur nous. »

Ce n’était pas la position qui était dérangeante, dans l’immédiat, mais plutôt le danger ambiant : ce n’était plus une aura… mais des auras, nombreuses, qui embrumaient son esprit et son regard, submergeaient les alentours… Et elle ne pouvait leur faire face, elle… Elle pouvait, mais son corps ne le supporterait sûrement pas, son pied la torturait… Elle n’avait pas su encaisser le puissant coup de pied qu’elle avait donné, et toute cette force… Elle doutait pouvoir seulement le bouger d’elle-même, à vrai dire, alors courir…


Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 0:29

Gray observa la jeune fille. Elle ne tenait pas sur ses jambes.

"Je m'en fiche, je te porte quand même. T'es pas en état de bouger seule, et je peux pas clairement voir les monstres, moi. Donc voilà ce qu'on va faire. Je vais te mettre sur mon dos, et je vais courir jusqu'à la clinique. J'imagine que s'il y a plus de mondes, ils s'en prendront pas à toi. Moi... J'ai l'habitude des ennuis."

Puis, sans réellement le lui demander, Gray la remit dans ses bras, avant de se mettre à courir vers la clinique...
Cinq minutes plus tard, les tâches floues dans le coin s'accroissaient rapidement.

"Dis moi que toutes les tâches que je vois sont pas des conneries comme celle qu'on a déjà vu, car sinon, même moi je vais avoir du mal à tous me les faire. Quoique..."

Gray regarda en face de lui. La nuit commençait à bien prendre ses droits. Les gens désertaient les rues.
Il sourit.

"J'espère qu'il y a rien devant moi."

Dit-il... Avant de passer dans la même pose qu'un footballeur américain protégeant le ballon.

Un pauvre hollow de petite taille se fit donc écraser ainsi.

"Bon, je vais avoir besoin de tes directions pour la clinique. Je suis nouveau dans la ville."

Dit Gray, alors qu'il reprenait son souffle près d'un abri bus. Cela faisait 15 minutes qu'il courait quand même.
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 0:56





Brutalité et Douceur.



Instant pressant.

Où se trouvait la clinique… Elle fermait alors les yeux et se concentrait sur le auras présentes autour d’elle… Elles venaient toutes d’un endroit particulier, et elle pouvait remarquer qu’il y avait une direction en particulière où ils étaient particulièrement peu nombreux – à vrai dire, il n’y en avait aucun.

Elle rouvrait les yeux et levait son bras valide dans la direction de la clinique, elle pouvait presque reconnaître son entourage, si seulement tout ne paraissait pas si sombre à ses yeux. C’était depuis toujours un grand problème… Elle n’avait pas la même manière que les autres de sentir ces choses, et elle le savait.

« - Sur le chemin, il n’y a pas l’air d’avoir de ces monstres… Cependant, une fois là-bas, il faudra être prudent… Nos poursuivants ne sont pas près de nous lâcher. »

Elle toussait alors un peu, plaquant sa main contre sa bouche pour ne rien laisser s’échapper, ses quintes de toux étaient toujours aussi fréquentes, malgré tout ce qu’elle faisait pour les améliorer. Elle s’essuyait la bouche, enlevant les dernières traces de sang de ses lèvres.

Sa respiration était plus lourde qu’avant… Les murmures s’approchaient, ils devaient partir… Des bruits extrêmement terrifiants, résultat de sa perception toujours erronée des choses, et de leur nature hallucinatoire… Mais tellement réelle.

« - Il faut bouger… Ils savent où nous sommes, et cherchent à nous encercler. »

Elle laissait alors son bras et sa jambe retomber, et essayait de calmer sa tête… Ce n’était que des résidus d’aura qui se faufilaient dans son oreille, rien de plus… Et pourtant, ça sonnait comme des murmures, des mots et des phrases qu’elle ne pouvait comprendre, des choses… Qui la stressaient.

Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

Hybride

avatar
Karin Kurosaki

Messages : 17
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 09/01/2015
Localisation : Karakura Town

Feuille de l'esprit
Level: 57
XP:
2525/6750  (2525/6750)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 2:08




Kurosaki Karin





Quel changement ! J'avais l'impression d'être quelqu'un d'autre ces dernier jours, ce n'était peu être pas tout à fait faux. Cette histoire avait a mes yeux pris une tout autre importance que simplement un devoir de protection et d'assistance, notamment lorsque j'avais en fouillant un peu la chambre en ruine de Oyaji après l'attaque du Monstre, un petit carnet. Une Sorte de journal intime de Maman.

Je l'avais un peu lue et en avais apprise plein de chose. Oyaji le savait, cela se voyait, mais il ne m'avait rien dit, comme s'il s'était attendu a ce que cela arrive un jours. j'avais apprise pas mal de chose sur lui et ça avait pas mal changer ma façon de le voir.

Je m'étais doutée que tout un monde que je ne connaissais pas existait et j'avais toujours eu peur de le toucher du doigt, ne serais-ce qu'en effleurer la surface. Je voulais juste que tout cela reste loin de nous, mais ce n'était pas possible, si nous ne cherchions pas à nous adapter à ce monde, il nous rattraperait de lui même et ce n'en serait que plus cruel.

Shinigami, Hollow et surtout Quincy. Tout cela faisait partis de moi, mais avent tout je le savais, j'étais comme Maman ... J'étais une Quincy et j'en ressentais étrangement une immense fierté. Je m'étais employée alors a appliquée tout ce qu'il y avait de noté dans ce petit carnet. Maman l'avais tenue toute sa vie, elle y avait décrite ses entrainements difficiles, des entrainements que je me devais de suivre aussi.

Ainsi, toute la journée je m'étais entrainée à la base manipuler le Reishi pour crée un arc grâce au bracelet Quincy que je tenais et je le savais maintenant, de maman elle même. Ce petit objet était donc devenu plus important a mes yeux que ma propre vie, car un peu de ma mère vivait en lui, ce petit bijou d'argent était le symbole de ce que j'aimais le plus au monde et de mes capacités à défendre ce qui m'était chère.

Une flèche Quincy se décoche avec le cœur, le cœur je l'avais il me manquai la pratique. j'avais passée une demi-journée a arriver a crée un arc, le reste de la journée à arriver à décocher ma première flèche dans un talus en campagne pas loin de la ville. J'avais été surprise et n'avais pas été particulièrement précise, mais je le sentais, je l'avais dans le sang.

C'est donc en rentrant chez moi que je l'avais sentie ... Aiko, son Reiatsu avait quelque peu faiblis en se frottant a des Hollow avec une aide que je ne connaissais pas. Ils se dirigeaient vers la clinique, mais ils n'y trouveraient personne. La famille était sortie ce soir et je n'avais pas voulue suivre. Aiko avait besoin d'aide et je ne la laisserais pas tombée. Courant dans les rue, j'arrivai a un carrefour ou je remarquai une créature qui occupai la rue. Le Reiatsu de Aiko était dans cette rue, il leurs barrait la route.
ET il n'y en avait pas qu'un ... Je pourrais peu etre en surprendre un en le tuant d'une flèche, mais si les autres m'attaquaient j'étais mal. Je devais donc me préparée a souffrir un peu et à encaisser.

Sortant du carrefour juste derrière le Hollow, je manipulai le Reishi ambiant pour faire apparaitre autour de la croix Quincy qui se mise a levité dans ma paume, un arc a l'alure argenté que je braquai imédiatement vers le Hollow qui me semblait être le plus dangereux. Je pris une petite seconde pour bander mon arc, une nouvelle pour ajuster. Le Hollow se tournai vers moi, mais trop tard, le trait spirituel partis perforer le visage de la créature et lui passait litéralement au travers. La créature hurlai puis semblai imploser avent de totalement perdre toute signature de Reiatsu ... Je l'avais purement et simplement anéantis ...

Je voyais les autres Hollow se tourner vers moi et lorsque je vis le premier se diriger vers moi en vitesse ce que j'avais crains arrivai, je n'avais pas le temps de décocher une autre flèche. Je croisai les bras devant ma tête et me servis de la toute première technique qui m'étais arrivée, celle qui m'avait déjà sauvée une fois et qui allait me sauvée cette fois ci encore ... si mes camarades étaient promptes a réagir. Mon corps se couvris de marques spectrales bleuté et le Hollow me mordit a l'épaule a pleine dents, sans dégâts. Je saisis la créature et me mis a hurler.


Ne faites pas attention à moi ! Frappez le !!


J’espérais que le Blutt veine allait me permettre d'encaisser les dégâts de l'attaque qui allait arriver, dans tout les cas il le fallait, car nous ne serions pas trop de trois pour éliminer les monstres qui étaient déjà autours de nous.







©Never Utopia


_________________
Karin theme




Karin's darkness rising theme
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 11:00

Soudain, Gray entendit un bruit alors qu'il prenait une pause près de l'abri-bus... Avant de voir une jeune fille lutter contre... Les tâches floues. Ok... Il n'était plus à cela près. Mais il ne pouvait laisser Aiko seule...

"Aiko, accroche-toi bien à mon cou."

Une fois la jeune fille bien installée, il arriva près de Karin (précision, c'est le narrateur qui dit Karin, non pas Gray qui ne la connait ni d'ève ni d'Adam)... Qui sembla lutter contre un truc sur elle que Gray balaya de sa paume.

"Ok. Maintenant, dites moi où sont ses saloperies, je les vois qu'un peu en flou."

Puis Gray vit quelques choses du coin de l'oeil, son corps réagissant automatiquement. Un coup de poing qui propulsa quelque chose sur un mur apparemment.

Et un trou dans le bide de Gray apparut. Ce dernier cracha un peu de sang, avant d'agripper ce qui avait causé le trou, et l'encastrer dans le sol.

"Vous z'inquiétez pas, j'ai connu pire."

Dit le jeune homme. Bien... Il lui semblait.. Mieux percevoir les êtres autour de lui.
Tiens, une sorte de langue, venait de lui immobiliser le bras... Mauvaise idée. Car Gray enroula la langue autour de son bras...et utilisait le pauvre hollow comme une chaîne dans un combat de rue.

"Okay, bande de chieurs. Dernière fois que je le dis. Je suis le Banchou de la zone et elles sont sous ma protection."

Gray finit par apercevoir un truc avec un masque s'approcher doucement de lui.

"Meteo Kick"

Dit-il en kickant violemment la chose. Apparemment le combat semblait développer sa perception de ces choses. Et la jeune fille qui tenait un arc... Attendez, un arc ? Lumineux ?

"J'imagine que cela doit être franchement pratique d'avoir des pouvoirs pour lutter contre ces bestioles... PAS MON UNIFORME SALE BETE !"

Fit Gray en compressant une sorte de limace avec un masque qui essayait de bouffer son uniforme. Oui, il était intraitable là dessus.

Mais même lui commençait à fatiguer. Il prenait des coups sans cesse, et les Hollows arrêtaient de faire l'erreur de le prendre au corps à corps... Surtout qu'il ne pouvait les voir que dans un petit périmètre près de lui.

"Dites, il en reste combien ? Car j'en ai massacré un peu par terre" Qui en ait était tapissé d'Hollows agonisants les un sur les autres.
"Mais je peux pas choper ceux à distance..."

Gray était à court de solution. Il n'était qu'un humain particulièrement grand et fort.
Revenir en haut Aller en bas

Membre de la Division 2

avatar
Hikaru Naome

Messages : 19
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 48
XP:
931/4800  (931/4800)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 14:02








   
   
   


Ces derniers temps, on avait signaler l'apparition en masse d'hollows, mais ils étaient parfois dans le monde des humains, dans une école, on m'a chargé, moi, malgré que je sois dans la 2ème division d'aller exterminer les hollows, c'était sur que ça allait tomber sur moi, nous n'avions plus beaucoup de shinigamis, nous étions un nombre inférieur à côté des hollows.

Je partais pour le monde des humains, je me préparais à combattre, quand j'étais entrée dans le monde des humains, que fut ma surprise quand on me dit que je devais me fondre dans le décor dans l'école, j'ai mis un uniforme de cette école, il n'était pas très beau à mon goût, je m'étais forcé à le mettre, après l'avoir enfilé, je partais pour cette école, mais que fut ma surprise quand j'identifiais un reiatsu qui s'affaiblissait, c'était louche, je ressentais d'autres reiatsu.

Arrivé dans un carrefour, je me transformais en cachette en shinigami et j'arpentais la rue à la recherche de ce reiatsu qui faiblissait, des hollows barrèrent mon chemin, je n'eus pas beaucoup de difficultés à les battre, mais ils venaient en masse et cela commençait à devenir agaçant, j'ai utilisé mon hado 11"Tsuzuri Raiden. J'avais balayé la moitié des hollows, certains prirent la fuite, il n'en restais plus qu'un qui a aussi battu en retraite.

Je m'en allais pour aller chercher ce reiatsu qui continuait de faiblir, d'un coup, le hollow qui avait fuit m'attaqua. J'étais sonné, quand je vis des hollows venir de tous les côtés, j'étais encerclés, mais ils avaient fait une erreur, le nombre ne signifie rien. Il était temps pour moi de sortir mon zanpakuto de son fourreau, dès que je sortis mon zanpakuto, je ne perdis pas un seul instant et je tailladais tout ce qui était sur mon chemin, les hollows m'attaquaient et je ripostais vaillamment, je décidais de finir le combat au plus vite. Et d'un coup, j'éveillais mon zanpakuto :

Déchaîne-toi, Tsubasa no Jigoku !

Je ne perdais pas un seul instant, je découpais les hollows jusqu'au dernier. Après m'être débarrassé d'eux, le chemin que je devais suivre pour retrouver ce  reiatsu qui était à l'agonie était maintenant sans risque de croiser des hollows. Je sentais que l'autre reiatsu était bientôt épuisé. J'accourais dans le danger sans penser de ce qui pourrait m'arriver.

© Codage By FreeSpirit


Dernière édition par Hikaru Naome le Mar 20 Jan - 17:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 18:01





Brutalité et Douceur.



Un espoir lumineux.

Elle fut alors posée au sol, et essayait de se calmer… L’ombre la submergeait et pénétrait son esprit alors qu’elle toussait, se couvrant la bouche pour ne rien laisser paraître, et regardant son amulette… Elle pouvait appeler le pouvoir, mais à chaque fois qu’elle le faisait, elle se mettait en danger, elle n’était pas assez entraînée physiquement pour pouvoir supporter ceci… Cependant, elle regardait les gens qui se battaient autour d’elle, et elle voyait leurs blessures, la douleur, leur aura, qui vacillait, très légère…

Et une aura plus forte que les autres, énorme,  de couleur claire, balayant l’ombre qui planait sur le monde d’un coup. Elle pouvait le sentir… c’était quelque chose de puissant, mais avec un murmure doux, calme et qui lui semblait être bien loin de ce qu’elle avait pu connaître jusqu’à présent. Elle s’y ruait alors, boitant sur tout le long, mais marchant toujours à une vitesse qu’on pourrait qualifier de « normale », bien que sa jambe soit souffrante.

N’importe qui pourrait la poursuivre ou la rattraper, étant donné que les enfants de Shiva n’étaient plus, mais pourtant, elle ne faisait pas l’effort de les attendre, subjuguée par une telle puissance et une chose si aveuglante que celle-ci… La couleur, surtout, pâle et recouvrant sa vision presque entièrement, comme une brume opaque, une fumée au travers de laquelle elle discernait des formes, et des voix… Des murmures… Des souffles… Elle s’arrêtait alors, toussant une fois de plus, n’ayant pas parcouru une grande distance, et tombait à genoux, haletant. Quoique ce fût, cette chose – ou cette personne – se rapprochait d’eux rapidement.
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

Hybride

avatar
Karin Kurosaki

Messages : 17
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 09/01/2015
Localisation : Karakura Town

Feuille de l'esprit
Level: 57
XP:
2525/6750  (2525/6750)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 19:31




Kurosaki Karin





Quel type ! Un mec énorme, plus grand encore que le pote a Ichi-nii venait de virer le Hollow qui me mordait en vain. Une tarte, avait suffis a assommer la bestiole. Repointant mon arc en direction du Hollow le plus proche pour lui décocher promptement une flèche en pleine face, l’atomisât sur place.

Merci, Aiko sevrait être capable de te dire ou ils sont. Moi je peu les tué de loin mais je te dirais si il y en as un qui s'approche trop près de toi.

Le colosse lutai alors que je voyais Aiko s'éloigner, mais je n'avais aucun moyen de la rejoindre. Il y avait trop de Hollow ! Pourquoi y en avait autant ?! Je ne pouvais pas tous les aligner, de plus mon entrainement plus que léger pour le moment ne m'accordait pas une maitrise suffisante pour tirer assez vite. Je prenais du temps a rassembler les particules de Reishi et crée des flèches, trop de temps. Cependant mes tires étaient efficaces, même si je sentais qu'ils étaient largement moins puissant que ce qu'ils devraient être a cause de mon Blutt Veine actif, nécessaire à ma survie contre autant d'adversaires.

L'homme se mis a parler, en plein combat. J'étais très concentrée mais je pris tout de même la peine de répondre.


Et bien disons que ça aide, même si je /... Yabe !


Un Des hollow s'était servis de son pote comme bouclier pour encaisser mon tire et partir attaquer l'homme en plein en train de tabasser une âme déchue plaquée au sol. N'ayant pas le temps de collecter le Reishi pour crée un nouveau trait spirituel, je n'eus d'autre choix que d'abandonner ma protection du Blutt veine pour passer au Blutt Arteries.

Les marques bleu sur mon corps passèrent du bleu spectrale au rouge sanglant et je saisis avec force de Hollow pour le ramener vers moi et le frapper durement en plein corps d'un coup de poing. Le Hollow fut expulser dans un mur plus loin dans le carrefour.


Il n'en reste plus beaucoup, j'en compte trois en l'aire et deux au sol devant toi.


Je fis apparaitre mon arc dans mes mains et le pointai en direction des créatures plus haut.

Ne t'occupe pas de ceux qui te sont hors de porté, je me les fais !


Prenant mon temps, je captait le Reishi pour former ma flèche qui filla vers le groupe de hollow qui occupai le ciel. Mais il se passai quelque chose que je n'avais pas prévue. Arriver proche des Hollow, mon trait, instable éclatai devant eux, à priori sans effet, mais ce ne fût pas le cas. Des fragments de Reishi concentrer partirent sur les Hollow, les criblant des éclats de ma flèche que j'avais regardée se disloquée sans trop comprendre ...

Je regardai mon bras, toujours parcouru des marques rouges ... Bien sur ... Le Blutt Arteries augmentait mon pouvoir en redirigeant tout mon Reishi vers mes facultés offensives, je n'avais pas encore l’expérience et les capacités de décochées des flèches aussi puissantes de façon stables .. cependant l'effet que cet instabilité avait eu était intéressante ... une idée à garder.


Tu t'en sort gros monsieur ?









©Never Utopia


_________________
Karin theme




Karin's darkness rising theme
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 20:20

Comment se sentait Gray ? Un peu étourdi. Il saignait par plusieurs endroits, et il avait toujours sa blessure au ventre...
C'était à travers un peu de brouillard qu'il entendait la jeune fille, mais au moins il avait la localisation des derniers hollows.

"Okay... Bon au passage, faudra sans doute que je passe aussi à la clinique moi..."

Dit Gray, en continuant de se servir d'un cadavre d'une des bestioles comme massue.
C'est ainsi qu'il arriva devant les deux hollows... Qui se regardèrent avant de se jeter sur lui.
Adoptant un visage énervé, il lança ses deux poings devant lui, écrasant les masques des saletés.

"Merci de demander, je devrai supporter encore un moment. C'est pas pire que la fois où j'ai eu des problèmes avec... Ouais, oublie ce que je viens de dire."

Se rattrapa le colosse. Il se disait également que les idiots de l'après midi l'avait fatigué.

"Mais... Faudrait pas retrouver l'autre môme ? Elle avait une jambe qui faisait un angle bizarre quand même..."

Gray soupira, avant de faire craquer son dos. Si la police le chopait dans cet état, il aurait des ennuis.... Se faire soigner était important. Toutefois la fillette était dans un état encore pire que lui.
Il fallait la trouver et l'amener à la clinique.

"Bon je vais la chercher. Merci encore, je m'en serais pas sorti sans toi... Mais je me demande ce que sont ces merdes quoi."

Fit Gray en commençant à bouger... Il entendait des bruits bizarres pas trop loin. Comme si ca continuait à se fritter...

Et il tomba effectivement devant un type en noir habillé à la mode d'il y a 300 ans, tranchant avec facilité les monstres.

"A ce stade, je m'étonne plus de rien."

Dit Gray chopant un hollow qui voulait manger une proie plus facile...
Avant de remarquer que ladite proie :
1) Pouvait la voir.
2) Avait l'air énervée.
3) Etait gigantesque.

Sprotch.

"Hey gamine... T'es limite en encore plus mauvais état que moi. Faudrait ptêt qu'on y aille."

Fit Gray... Avant de se sentir propulsé en arrière. Contre un mur.
Ce dernier craqua sous l'impact. En face de lui se trouvait une créature plus grosse que lui.

« Allez fiston changeons de ville, tu verras, ça sera drôle. »

Dit Gray qui avait mal et qui se relevait.
Et là il était énervé. Trop c’était trop et il avait passé une journée de merde.

« METEOR KICK
Dit il en brisant d’un coup de pied quelques dents du hollow qui recula. C’était une blague un humain avec une telle force ? Et surtout qui semblait juste énervé en voyant la bête et non apeuré ?
Euh… L’humain était pas entrain de prendre un panneau de signalisation ?
C’est ainsi que l’hollow se prit plusieurs revers du colosse déchaîné, qui enchaina avec plusieurs double Hammer.

« VOUS. AVEZ. FINI. DE. ME. FAIRE. CHIER ! MARRE ! JE VOULAIS JUSTE BOIRE MON JUS DE PECHE PEINARD. C’EST MON TERRITOIRE ICI »

Au final Gray était couvert de morceau d’hollow en pagaille. Certes un humain ne pouvait tuer un hollow, mais il pouvait lui faire regretter sa non-vie.
Gray finit par s’écrouler quand même. Ca faisait un petit moment qu’il se farcissait des hollows, et contrairement à Shad, il n’avait pas bénéficié d’interruption pour se reposer.

« Putain j’en ai marre. Donc je sais pas qui est le travel en noir, mais je prend la demoiselle blessée, je l’amene à l’hosto et je rentre chez moi me pieuter. Journée de merde ! »
Revenir en haut Aller en bas

Membre de la Division 2

avatar
Hikaru Naome

Messages : 19
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 48
XP:
931/4800  (931/4800)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 21:03








   
   
   


Après avoir battu les hollows qui me barraient le chemin, je scellais mon zanpakuto et je me dirigeais vers le reiatsu faible, en cours de route, je croisais un homme, très grand en train de se battre contre les hollows, malgré que son reiatsu était faible, il avait cependant une grande force. Je l'aidais à combattre les hollows, il avait l'air pas très surpris de me voir, je trouvais cela louche qu'il ne cria point, mais la vraie question était de savoir comment on allait battre tous ces hollows, cet humain assez spéciale battu les derniers hollows. J'étais assez surpris de voir un humain comme ça tuer des hollows avec la force de ses mains.

Le grand homme super balèze était quand même bien fatigué, quadn je pensais que plus rien n'allait arriver qu'un hollow apparut, c'était un menos grande, je ne m'attendais pas à voir ce type d'hollow débarqué à l'improviste. C'est surtout que l'homme balèze ne pouvait plus combattre, il était complètement fatigué de son exploit titanesque, dans son état actuel il ne ferait que de me ralentir dans ce combat, j'ai pris une décision difficile, mais qui me sembla être la meilleur des solutions que je pouvais avoir, je m'étais mis à parler à l'homme :

T'as eu une journée affreuse, laisse moi corriger cela. Fais de beaux rêves !

J'effaçais sa mémoire, je ne pouvais pas le laisser comme ça et je l’assommais avec le bout de mon zanpakuto, le menos était à ma portée, je ne pouvais pas le battre sans utiliser mon shikai, ce serait impossible où très difficile. La terre commença à trembler, je libérais mon reiatsu et j'appelais mon zanpakuto pour m'aider dans cette bataille que je ne pouvais gagner qu'avec lui. Ma puissance jaillissais, j'étais prêt à utiliser mon shikai :  

Déchaîne-toi, Tsubasa No Jigoku ! Haaaaaaaaaaah

Ma puissance était déchaîné, je me préparais à l'assaut tel un prédateur allait sauter sur sa proie,  je l'attaquais au fur et à mesure, au bout de 5, le menos fut paralysé, c'était ma chance, j'ai utilisé ma technique "Frappe Éclair" sur le menos, le menos était mort, j'étais un petit peu blessé suite à mon attaque, je ne perdais pas un seul instant et je m'en allais retrouver ce reiatsu qui allait presque disparaître, j'accourus rapidement jusqu'à la destination où le reiatsu faible était, j'allais pouvoir savoir qui se cachait devant ce reiatsu.

© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Mayu Aiko

Messages : 21
Reiatsu : 280
Date d'inscription : 10/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 52
XP:
551/5600  (551/5600)
Etats actuelle: Vivante

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Dim 18 Jan - 22:14





Brutalité et Douceur.



Dans l’ombre.

Rien… Le silence absolu… Le vide. Pas un mouvement, pas un souffle, rien, seulement un doux souffle venant d’elle, sinon, le vide absolu : rien n’était audible, ni de son esprit, ni de son entourage, le silence… Son souffle était furtif, et sa conscience s’était échappée, lentement… Que la solitude était paisible, mais infernale. C’était étrange, mais le calme me semblait presque… Apaisant. Normalement, quand on était dans ma situation, cloîtrée depuis des décennies, la seule chose qu’on voulait, c’était de la compagnie, mais là, c’était une toute autre chose… L’acceptation, était est-ce ainsi qu’elle se déclinait ? Par un calme absolu, et une indifférence particulière… Non, elle n’était pas en danger, voilà d’où venait ce calme… Des pas se dirigeaient alors dans sa direction – Une nouvelle personne venait la voir ? Mais qui donc pourrait trouver de l’intérêt à une vieille folle comme elle, n’ayant pas les pieds sur terre et incapable de placer une phrase incohérente ! Ce qui était sûr, c’est qu’elle ne pourrait pas le ou la voir avant quelque temps… Je percevais son aura et quelques signes de vie de sa part – Et de la part de Mayu... – Et elle ne comprenait pas vraiment ce que cela voulait dire… était-ce une réaction devant l’aura de l’autre personne, qui se présentait à elle comme une sorte de héros ? J’étais pourtant sûre d’avoir mis la dose pour qu’elle ne se relève pas… Sorcellerie, qu’était-ce que ceci ?

Ma jeune victime ouvrait alors les yeux et levait un peu la tête pour regarder le Shinigami, provoquant un rire intérieur chez elle – C’était drôle à voir, cette personne, qui était soit un homme ou une femme, mais qui pourrait aussi bien être les deux… En tout cas, moi, je trouvais ça hilarant. J’étais prête à parier que c’était une fille… Quoique… La glotte. Il avait une glotte, c’était un mec. Bam. Sur le coup, je souriais et je l’aidais à se relever en lui faisant oublier la douleur de sa jambe et de son bras… Elle s’en souviendrait bien assez tôt, croyez-moi, je m’en porte garante.

« - Tu ne portes pas Mjollnir, mais tu commandes à la foudre… qui es-tu, fils de Thor ? »

Ouah… C’était presque cohérent ce qu’elle venait de dire ! Perché, mais cohérent ! De quoi vous en coller une si vous pensiez comme moi qu’elle avait les fils qui se touchent ! Bon, d’accord, c’était un peu de ma faute mais… J’ai pas non plus choisi de l’infecter elle en particulier. Enfin, je veux dire que j’ai pas voulu… Et puis vous me faites chier, avec vos questions trop curieuses ! Le fait était qu’elle se tenait maintenant, souriante comme toujours, et avec son ombrelle revenue dans sa main, comme à son habitude… Elle utilisait vraiment trop son pouvoir, ça en devenait grave. Il faudrait peut-être que je me mette à sévir un peu plus dans ces situations là… Mais je verrais bien, en attendant, tant que je ne suis pas en cage, je peux me déchaîner, et je ne vais pas me gêner…
Codage ©Nuagia

Revenir en haut Aller en bas

FullBringer

avatar
Gray ashura

Messages : 22
Reiatsu : 320
Date d'inscription : 16/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 14
XP:
333/750  (333/750)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Lun 19 Jan - 0:39

Pendant ce temps, dans la tête du géant...
Quelque chose semblait se mettre en place.

Frustration. Colère.

Le Géant flottait dans un espace noir.

"Je suis où là ?!"

Il ne savait même pas pourquoi il était en colère. Il ne comprenait rien. Des... Pans de sa mémoire était manquant désormais.
En plus sa tête lui faisait mal.
Il serra les dents, et se releva.

"Je vais comprendre ce qui se passe... "

Gray était toutefois content de voir qu'il avait toujours son uniforme. Ce dernier était un peu spécial il fallait dire. Sa taille inhabituelle rendait introuvable les uniformes à sa taille. Ses parents lui en avaient fait un sur mesure... On pouvait voir les coutures sur toutes les déchirures que le temps et les bagarres avaient fait.
Sa famille n'avait pas des moyens exceptionnels. Une vie basée sur l'honneur et la protection de son prochain ne suffisait pas à remplir l'estomac... Quoique son père avait enfin retrouvé un travail... En tant que policier.

Cet uniforme symbolisait ce qu'il avait juré. Rester fidèle aux valeurs de sa famille. Protéger les plus faibles,
Etre digne,
Toujours aller jusqu'au bout de ce qu'il faisait.

Gray l'arrangea sur lui. Etait-ce lui ou son uniforme semblait irradier d'une lumière rouge ?

"Hey le géant faut te réveiller ! Car tu prends la place dans ma clinique !"

***

Gray ouvrit douloureusement un oeil. C'était donc un simple rêve ?
Autour de lui du blanc.
Il essayait de se souvenir de ce qu'il s'était passé... Mais n'arrivait pas à remonter plus loin que le jus de pêche.
Il se prit un taquet de M. Kurosaki.

"Maintenant tu remercies ma fille qui t'as trouvé dans la rue blessé. Tu as sali la prunelle avec tes saletés !"

L'homme qui l'engueulait était beaucoup moins grand et corpulent que lui (l'inverse serait franchement... flippant). Toutefois, on pouvait voir qu'il était sérieux. A coté de lui se tenait une fille au regard austère et effectivement couverte de sang.

"Merci... Je... Me souviens pas de ce qui s'est passé. Mal de crâne... Je sais pas comment vous dire merci... J'ai pas d'argent sur moi..."

Second taquet !

"J'ai pas ouvert cette clinique pour me faire de l'argent sur des pauvres gars ramassés dans la rue. Alors tire-toi et que je ne te revoie pas."

Gray sourit. Il comprenait que c'était une manière pour cet homme de dire que Gray ne devait pas se faire blesser à nouveau.

C'est ainsi qu'en faisant gaffe à ne pas se cogner contre le plafond, le géant quitta la clinique, avec un putain de mal de crâne... Et mal aux yeux. Etait-ce des hallucinations ? Mais il lui semblait que des restes de monstres gisaient partout. Toujours est il que ces derniers disparurent au bout d'un moment.
Sans doute un effet d'un coup sur la tête.

Gray serra les dents et frappa un mur.

Il ne savait pas qui l'avait attaqué dans le dos, mais s'il le chopait... Ca allait mal se passer.
Puis Gray regarda l'heure de son portable...

"HOLY CRAPS !"

Il allait être en retard pour le repas !

C'est ainsi qu'on vit un géant avec des bandages, sauter par dessus des murs et des haies afin d'arriver à l'heure chez lui.
Ce qu'il réussit à faire.
Aucun commentaire ne fut fait sur son apparence... C'était assez commun...
Mais bon.
Quand Gray se coucha, il eu... L'impression d'avoir oublié quelque chose d'important à faire...
Etrangement il pensait à de la mayo.
C'est sur ces impressions étranges qu'il sombra dans les bras de morphée.

FIN DU RP POUR GRAY.
Revenir en haut Aller en bas

Membre de la Division 2

avatar
Hikaru Naome

Messages : 19
Reiatsu : 0
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de l'esprit
Level: 48
XP:
931/4800  (931/4800)
Etats actuelle: Vivant

MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Mar 20 Jan - 0:03








   
   
   


Moi qui pensait tomber sur une personne normal, j'étais tombé sur une fille assez bizarre, que je qualifierais de psychopathe, une belle surprise. J'ai risqué ma vie pour une folle, j'étais vraiment surpris, cette fille parlait comme un alcoolique, elle croyait peut-être que la patience était une de mes qualités, elle se trompait alors, mais bien sûr, moi qui était tellement timide, je ne parlais pas, j'essayais de dire un mot, mais ma timidité m'en empêchait, j'étais si désemparé que je décidais de lui effacer sa mémoire et de l'envoyer dans le pays de rêve avec un coup de poing.

Ma timidité me fait parfois faire des choses inattendu... Ramenons là tant qu'il est encore temps.

Je la portais à mes épaules et je l'emmenais devant une clinique où je la posais à côté de la porte et je sonnais, histoire de réveiller ceux qui habitaient dans la clinique et je m'échappais tel un ninja. Après plus d'une heure d'attente, j'ai décidé de quitter Karakura pour de bon, il n'y avait plus de travail à faire, plus rien ne me retenait ici. J'ouvrais le senkaimon et je partais pour la Soul Society.

FIN DU RP !

© Codage By FreeSpirit


Dernière édition par Hikaru Naome le Mer 21 Jan - 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité


MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre] Mar 20 Jan - 19:24

distribution xp

Roliste: Gray ashura  

Xp de basse par RP: 100xp
Bonus Construction et Cohérence: 50XP

-Récompense combat : 
évaluation de l'adversaire: (Groupe de hollow) niveau 15 = (/4) 37XP

Bonus XP sur le contenue supplémentaire:
nombre de Mots: 3710 - (225 X 9) 
2025 = 1685 

XP de basse par linge supplémentaire: 0,5XP
total: 842XP


Bonus/Malus : Commenceur (+50%)


Total: 1543XP
attribué

Roliste: Mayu Aiko

Xp de basse par RP: 100xp
Bonus Construction et Cohérence: 
(a attribuer + 50 quand le fiche de présentation sera mis a jour)

-Récompense combat : 
évaluation de l'adversaire: (Groupe de hollow) niveau 15 = (/4) 37XP

Bonus XP sur le contenue supplémentaire:
nombre de Mots: 
2403 - (225 X 7) 1575 = 828

XP de basse par linge supplémentaire: 0,5XP
total: 414XP


Bonus/Malus : Aucun


Total: 551XP
attribué


Roliste: Karin Kurosaki


Xp de basse par RP: 100xp
Bonus Construction et Cohérence: 50XP


-Récompense combat : 
évaluation de l'adversaire: (Groupe de hollow) niveau 15 = (/4) 37XP


Bonus XP sur le contenue supplémentaire:
nombre de Mots: 1337 - (225 X 2) 450 887
XP de basse par linge supplémentaire: 0,5XP
total: 443XP


Bonus/Malus : Aucun


Total: 630XP
attribué


Roliste: Hikaru Naome  

Xp de basse par RP: 100xp
Bonus Construction et Cohérence: 0XP


-Récompense combat : 
évaluation de l'adversaire: (Groupe de hollow) niveau 15 = (/4) 37XP
évaluation de l'adversaire: (Gillian de basse) niveau 43 = 430XP




Bonus XP sur le contenue supplémentaire:
nombre de Mots: 979 - (225 X 3) 675 = 304 
XP de basse par linge supplémentaire: 0,5XP
total: 152XP


Bonus/Malus : Aucun


Total: 719XP
attribué
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Première journée au nouveau lycée [Libre]

Revenir en haut Aller en bas
Première journée au nouveau lycée [Libre]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» Première journée au nouveau lycée [Libre]
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» [Libre]Première journée sur Seikan.
» Première journée à Minas Thirith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Of Eternity :: Monde des Humains :: Karakura :: Lycée de Karakura-